Partagez | 
 

 Interrogatoire six-pieds sous terre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Interrogatoire six-pieds sous terre.   Mer 4 Mar - 23:13

Un oeil s'ouvert. Il se referma aussi tôt à cause de l'intensité lumineuse beaucoup trop importante du plasma. La jeune fille toussa, encore et encore, jusqu'à ce que le processus de fusion s'arrête, et que l'hydrogène lourd soit remplacé par de l'air, froid. Tout était noir dans le tokamak.

"Ça y est. Tout cet enfer est terminé. Je n'ai pas compté combien de temps j'étais accrochée là, à regarder d'immenses flammes oranges brûler. La chaleur était insupportable et je n'ai pas respiré depuis longtemps, mais c'est enfin fini. Qu'ai-je fait pour subir ce traitement ? Ce n'est que pour les sous-races. Je n'ai rien à faire là dedans. Hé mais il fait noir...  Je ne vois plus rien. Je n'arrive même plus à bouger."

C'était bel et bien la première fois que SCP-5288-B était enfermée dans son compartiment aussi longtemps. La jeune fille sentit un problème dans son corps. En effet, sous l'effet de la chaleur de l'engin, le corps de l'entité s'est retrouvé presque complètement calciné. Enfin, grâce à ses capacités passives, elle se régénéra lentement.

"Je suis restée combien de temps là dedans pour avoir des blessures pareilles?! Quoique... Je vais déjà mieux."

Elle décida ensuite de regarder autour d'elle... Que de la ferraille. Et une petite porte, qui a l'air bien mastoc.
Il faisait noir. La jeune fille essaya d'arracher les chaines la liant au centre du réacteur, mais elles étaient bien trop résistantes. Quelque chose l'empêchait d'utiliser sa capacité active.

"Ils vont me libérer? Ou encore venir me chercher pour leurs tests? Ou alors, je peux m'échapper? Retourner au pays et servir comme je l'ai tant bien fait? Bon de toute façon j'ai pas le choix... Je peux pas bouger."
L'entité restait là, à attendre que la porte s'ouvre. Plus le temps avançait, plus son corps se régénérait.
Soudain, la porte s'ouvrit, laissant entrer une lumière très intense et beaucoup d'ombres s'approchèrent.
Complètement éblouie, SCP-5288-B se laissa faire sans rien dire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: Interrogatoire six-pieds sous terre.   Ven 6 Mar - 15:58

Trois jours. Ça fait trois jours que je suis sur ce Site , et je vais interroger mon second Keter. Deux putains de Keter en trois putains de jours. Tout ça parce-que j'ai réussi à parler à un lézard grincheux qui aime manger les gens. J'ai d'ailleurs gagné plusieurs surnoms , dont "Crocodil Dundee" et "Le psy qui murmurait à l'oreille des lézards". Bon , ce serait mentir que de dire que je trouve ça désagréable , car ces surnoms ont la classe ! Bon , revenons à nos moutons , je dois faire le profil psychologique de SCP-5288-B , une SS violente et immortelle. Youhou , ô joie ...

Après mon habituel café, je me suis rendu à la Chambre de Confinement de l'entité. Je suis accompagné d'un Classe-D dont le matricule m'échappe , destiné à tenir le micro qui enregistrerait la conversation , ce dont je suis capable de faire tout seul , mais bon , tant qu'on en a , des Classe-D , autant s'en servir.

Arrivant devant les lourdes portes qui s'ouvraient bruyamment et lentement, je ne pus retenir un long soupir, pourquoi fallait-il que les portes des Cellules soient toujours grosses , lourdes et lentes ? Cependant, une fois les portes ouvertes , j'aperçus l'entité, enchaînée à un générateur. Marchant lentement vers elle , souriant légèrement , je m'adressa à la jeune femme en allemand. J'avais appris cette langue durant mon affection sur un Site du SCP en Allemagne , et cela s'avéra plutôt utile en fin de compte.

-"Bien le bonjour , 5288-B , je suis le Docteur Seiketsu. Je suis ici pour discuter avec vous afin d'en apprendre plus sur vos origines et comprendre votre agressivité envers les membres du personnel de la Fondation. Êtes vous disposée à discuter paisiblement ou bien dois-je m'en aller et remettre la machine en marche?"

Cette dernière phrase fut ponctuée d'un léger sourire et d'un léger coup d'œil au D , en espérant qu'il ne soit pas aussi trouillard que le dernier que je me suis coltiné.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: Interrogatoire six-pieds sous terre.   Ven 6 Mar - 18:56

Shobu était en train de lire la bible quand un garde était venu le chercher dans sa cellule et l’avait mit de mauvaise humeurs en le traitant de gamin, sa part de folie lui susurrait d'arracher la tête du garde pour jouer au bowling avec, mais il la chassa et souris le garde lui ordonna de le suivre, ils avancèrent dans les couloirs pour rejoindre la chambre de confinement, il prit un air étonné en voyant Eneko devant la porte, en train d’attendre. On voyait pas tant de nouvelle têtes et celui-ci l'intriguait, en effet, la plupart des scientifiques qu’il voyait restait planqué derrière leur vitre blindé et se contentait de regarder la scène en vous donnant des ordres. Lui était là, calme et posé, au moins, il n’allait pas mourir seul. Rapidement, il pris dans la poche du psy le dossier concernant le SCP du jour. C’était une fille SS légèrement psychopathe et immortelle, il soupira,

“pourquoi on peut pas avoir des gens a l’esprit saint ici ? Bon, au moins, elle s'entendra peut être bien avec l’autre malade et me tueras pas avec souffrance.”

Il marcha jusqu’au générateur avant de remettre le dossier dans la poche d’Eneko, celui-ci de plaça en face du générateur et attendit qu’il s’ouvre. A ce moment, Shobu vit la fille apparaître, apparemment éblouie par la lumière ambiante.
Il entendit le psychologue parler et ses paroles lui déplurent un peu, c’est pas sympa de menacer de torturer une personne qui vient de sortir de cette même torture.

"Bien le bonjour , 5288-B , je suis le Docteur Seiketsu. Je suis ici pour discuter avec vous afin d'en apprendre plus sur vos origines et comprendre votre agressivité envers les membres du personnel de la Fondation. Êtes vous disposée à discuter paisiblement ou bien dois-je m'en aller et remettre la machine en marche?"

Puis il se tourna vers Shobu avec un léger sourire, celui-ci lui décocha un regard qui se voulait menaçant avant de se tourner vers la femme :

“Salut, tout le monde s’en fou sans doute, mais moi, c’est Shobu, classe-D paraphréne, si vous voulez bien discuter un peu avant de nous tuer, ce serais bien, j’ai pas souvent d’occasion de parler avec d’autres gens, vous en pensez quoi ?” il tend la main vers la fille en souriant, espérant un peu ne pas se la faire arracher.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: Interrogatoire six-pieds sous terre.   Sam 7 Mar - 17:33

Plus le temps passait, mieux SCP-5288-B voyait et plus ses blessures s'estompaient. Elle arriva à reconnaître les uniformes des Nine-Tailed Fox, et toutes ces blouses blanches. Cependant, c'était la première fois qu'elle voyait une classe-D.
"La couleur de son uniforme m'agresse les yeux... On dirait un prisonnier... "
Et là, des sons commençaient à résonner dans le réacteur. Elle y comprit quelques phrases ponctuées d'un accent étranger.
"Bien le bonjour , 5288-B , je suis le Docteur Seiketsu. Je suis ici pour discuter avec vous afin d'en apprendre plus sur vos origines et comprendre votre agressivité envers les membres du personnel de la Fondation. Êtes vous disposée à discuter paisiblement ou bien dois-je m'en aller et remettre la machine en marche?"
"Seiketsu? Un Japonais? Un Japonais me veut du mal?"
Elle n'avait d'autre choix que d'accepter, Erika donnerait tout pour ne plus subir un nouveau séjour dans cette machine. Mais elle avait une idée derrière la tête.

Seulement, la classe D l'a ouverte aussi, étant beaucoup moins agressive. C'est un bon début.
“Salut, tout le monde s’en fou sans doute, mais moi, c’est Shobu, classe-D paraphréne, si vous voulez bien discuter un peu avant de nous tuer, ce serais bien, j’ai pas souvent d’occasion de parler avec d’autres gens, vous en pensez quoi ?”

"'C'est surement un piège, ils vont encore essayer de me faire des tests bizarres."
Après cinq minutes d'hésitation, la jeune femme sourit et commença à parler. D'abord d'un ton assez faible.
"-Guten morgen. Eh bien j'en ai vu des choses bizarres dans ce réacteur, mais des américains et des japonais qui travaillent ensemble, c'est bel et bien la chose la plus impressionnante que j'ai vu. C'est pourquoi je n'ai pas confiance en vous, mais... Je ne serai pas méchante, j'ai déja essayé de m'évader et... Enfin j'ai plus envie de réessayer. Je veux bien coopérer, mais s'il vous plaît, plus ce supplice.

Les MTF s'avancèrent prudemment vers elle, et la descendaient en la gardant sous les faisceaux de canons électromagnétiques.
"Argh... Ça brûle. L'air me brûle."
La jeune femme balada les yeux pour un éventuel plan d'évasion. Elle croisa le regard avec un des soldats qui est tombé au sol et a commencé à convulser.
"-Vous allez me faire quoi?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: Interrogatoire six-pieds sous terre.   Lun 9 Mar - 20:15

Bon , ce D est décidément moins trouillard que le dernier, mais plus bavard aussi. Enfin, si il commence à un devenir un peu trop loquace , je n'aurais qu'à demander à l'un des agents de le faire taire pour me laisser faire mon boulot.

Mais bon , revenons au sujet principal. Vu les paroles de l'entité, il se pourrait qu'elle ne sache pas que la guerre soit terminée , et donc que sortir ne servirait absolument à rien ... Peut-être que si je lui apprend le dénouement du conflit , elle aura la même réaction que SCP-014-FR , c'est à dire qu'elle pourrait devenir plus coopérative , ce qui serait fortement intéressant. Dans le meilleur des cas , elle suivra l'exemple de l'Agent du Chaos et pourrait devenir un atout majeur pour la Fondation. Mais si ça foire , elle pourrait redevenir agressive en pensant que c'est un mensonge , et on ne pourra plus rien en tirer.

-"Je ne vais rien vous faire. Je vous l'ai déjà dit , je suis ici pour simplement discuter avec vous. Dites moi , 5288-B , savez-vous en quelle année nous sommes ? Je suppose que non vu l'état dans lequel nous vous avons découverte. Nous sommes actuellement en 2015 , et cela fait bien longtemps que le Troisième Reich a été vaincu , environs 70 ans. Je suis désolé de vous l'apprendre dans de telles conditions, mais sachez une chose : Nous sommes sûrement les seules personnes qui vous veulent du bien en ce monde. Je suis conscient que vos Procédures de Confinement sont particulièrement ... Déplaisantes , mais au vu de votre agressivité envers la Fondation , nous avons jugé cela plus prudent.

Mais bon , tant que nous y sommes , je souhaiterais vous poser quelques questions. Premièrement , avez-vous un nom autre que celui que nous vous avons donné?"

Je ponctua ma phrase d'un sourire aimable , évitant de croiser son regard afin de ne pas finir comme le pauvre garde qui a eu le malheur de la regarder.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: Interrogatoire six-pieds sous terre.   Mer 11 Mar - 17:20

La fille venait de finir sa phrase quand Shobu commença à réfléchir a la précédente,

“Je ressemble à un Américain ? Venant d’une nazi, je suppose que c’est pas un compliment. Se rend elle compte que la guerre est finis ?”
C’est alors qu’il entendit le psy parler :
"Je ne vais rien vous faire. Je vous l'ai déjà dit , je suis ici pour simplement discuter avec vous. Dites moi , 5288-B , savez-vous en quelle année nous sommes ? Je suppose que non vu l'état dans lequel nous vous avons découverte. Nous sommes actuellement en 2015 , et cela fait bien longtemps que le Troisième Reich a été vaincu , environs 70 ans. Je suis désolé de vous l'apprendre dans de telles conditions, mais sachez une chose : Nous sommes sûrement les seules personnes qui vous veulent du bien en ce monde. Je suis conscient que vos Procédures de Confinement sont particulièrement ... Déplaisantes , mais au vu de votre agressivité envers la Fondation , nous avons jugé cela plus prudent."
Merde, il n’était pas sur que se soit une bonne idée de balancer ce genre de trucs…
Il lâcha un soupir.
“Bon, essayons de ne pas se faire tuer”, pensa t’il.
il dirigea sont regard vers 5228-B,
“Si cela peut vous rassurez, vos hommes se sont battu jusque à la mort de votre dirigeant et la capitulation de vos généraux, le Führer  a préférer se donner la mort plutôt que de voir l’envahisseur Soviétique saccager Berlin. sont corps a été incinérer.”
Il essaya de montrer un air de compassion, mais se douta que sa changera quelque chose.
“Le mieux que vous pouvez faire maintenant, c’est répondre aux question du psy.”
Soudain, le regard de Shobu croisa, l’espace d’un instant, celui de L’ex SS, et il sombra, sentant sa conscience être remplacer par celle d’un autre, il vit le garde courir vers lui et le menotter, il se vit être plaqué au sol par le garde et vit sa tête frapper le béton froid et dur, laissant une légère marque pourpe, puis il y eu un flash, et il se vit lui, il ne reconnaissait pas l’homme au cheveux noir qui se faisait frapper, mais il savait que c’était lui, Shobu sentait chacun des coup, il sentait ses os se briser, il voyait aussi un autre garçon, tenus par deux malfaiteurs, ce garçons avait les cheveux gris et les yeux rouge, il hurlait en sa direction, puis plus rien, les ténèbres.

Thetcao se réveilla, il était plaqué au sol par un homme casqué, menotté et avait mal au crâne, l’ombre d’Eneko s’étendait à coté de lui, à peine trois seconde s’était écouler depuis sa chute.

“Vous pourriez me lâcher ? Je voudrais causer avec cette fille, c’est pas tous les jours que on rencontre d’autre psychopathe.”
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: Interrogatoire six-pieds sous terre.   Dim 15 Mar - 17:54

Etant septique, elle savait qu'elle allait avoir à faire a des gens malveillants. Après avoir parlée, elle a remarqué que la première blouse blanche bridée avait l'air douteux. Mais pourquoi?
Il l'a ensuite ouverte, et a commencé a dire des choses bizarres...

-"Je ne vais rien vous faire. Je vous l'ai déjà dit , je suis ici pour simplement discuter avec vous. Dites moi , 5288-B , savez-vous en quelle année nous sommes ? Je suppose que non vu l'état dans lequel nous vous avons découverte. Nous sommes actuellement en 2015 , et cela fait bien longtemps que le Troisième Reich a été vaincu , environs 70 ans. Je suis désolé de vous l'apprendre dans de telles conditions, mais sachez une chose : Nous sommes sûrement les seules personnes qui vous veulent du bien en ce monde. Je suis conscient que vos Procédures de Confinement sont particulièrement ... Déplaisantes , mais au vu de votre agressivité envers la Fondation , nous avons jugé cela plus prudent. Mais bon , tant que nous y sommes , je souhaiterais vous poser quelques questions. Premièrement , avez-vous un nom autre que celui que nous vous avons donné?"

Après avoir entendu ça, la jeune fille était restée complètement immobile plusieurs minutes, à réfléchir. Et puis, le deuxième a parlé, ce qui a fait que SCP-5288-B revenait à ses esprits.

"Si cela peut vous rassurez, vos hommes se sont battu jusque à la mort de votre dirigeant et la capitulation de vos généraux, le Führer  a préférer se donner la mort plutôt que de voir l’envahisseur Soviétique saccager Berlin. sont corps a été incinérer."


Elle avait déjà plus d'affection pour ce dernier, il était moins direct, moins agressif. Mais, malgré la parole des deux scientifiques, la jeunne fille resta silencieuse un bon moment avant de parler.

-"J'y crois pas un mot, on a gagné la guerre, et on a écrasé la planète entière !"

En contrepartie, elle ne comprit pas ce que faisaient des soldats et scientifiques venant de tous les pays, Alliés et Axe mélangés.
"Surement des traîtres, oui c'est des traîtres."

-“Le mieux que vous pouvez faire maintenant, c’est répondre aux question du psy.”
L'entité commença à rire, et lança un regard à Shobu, avant de baisser la tête nerveusement.
Seulement, après quelques instants, le scientifique se releva, il avait l'air changé.

-“Vous pourriez me lâcher ? Je voudrais causer avec cette fille, c’est pas tous les jours que on rencontre d’autre psychopathe.”

Elle se mit à faire un sourire large. Elle tourna tout d'abord la tête vers le Dr. Seiketsu.
"-Bon appelez moi Erika, déserteur."

Ensuite, elle regarda le deuxième qui avait l'air bizarre, voir fou.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: Interrogatoire six-pieds sous terre.   Ven 20 Mar - 18:49

-"Vous pourriez me lâcher, j'aimerais causer avec cette fille. C'est pas tout les jours que on rencontre d'autre psychopathe"

Bon dieu , ce D est décidément le plus bavard, indiscipliné et sans doutes idiot que j'ai jamais vu. J'avais déjà du mal à garder mon calme et mon épaule me faisait souffrir depuis que 682 avait essayé de me tuer. Rien de bien surprenant. J'étais sur le point de reprendre l'interrogatoire comme si de rien étais quand l'un des agents qui maîtrisaient le D m'interpella.

-"Hep Doc'. On en fait quoi du Classe Delta?"

Je poussa un long soupir et je décida de remettre ce "Shobu" à sa place.

"Attendez, Agent Adler."

Je me tourna face au Delta , le toisant d'un air froid et sans émotions distinctes.

"Dites moi , Classe-D , savez-vous ce que signifie le "D" qui compose votre nom ? Débarrassable. Ici , vous êtes sensé la fermer et tenir l'enregistreur, pas discuter avec l'entité. Vous m'énervez sérieusement , D. À présent tâchez de rester à votre place et d'arrêter de croire que tout vous est permis , car ces messieurs ici présents ont , je vous le rappelle, l'autorisation de vous abattre au moindre geste déplacé. Souvenez-vous en."

Ces paroles me permirent d'évacuer tout le stress accumulé ces trois derniers jours , ça faisait du bien ! Je redressais le regard vers les agents qui le maintenait au sol et souriait légèrement.

"Adler , Reese , sortez-le d'ici le temps qu'il se calme et puis ramenez-le ici , merci."

D'un hochement de tête , les agents s'exécutèrent. Nous n'étions donc plus que trois dans la CCS : 5288-B , l'agent Hendrix qui semblait nerveux , et moi-même.

Me tournant vers l'entité , je poussa un long soupir avant de m'adresser à elle.

-"Désolé pour cette interruption , Erika. Nous pouvons continuer. Mais , désolé de vous décevoir , le Troisième Reich est malheureusement déjà tombé. Vous vous placez dans une Situation de Déni , où vous placez vos rêves à la place de la réalité. Je pourrais vous montrer des dizaines et des dizaines de preuves de ce que j'annonce. Donc , restez tranquille je vous prie.

Continuons , d'accord ? Quand et par quel moyen avez-vous obtenus vos capacités anormales ?"

J'avais un peu pitié d'elle , mais elle mérite de connaître la vérité. Comme SCP-014-FR , avec qui j'ai longuement discuté.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: Interrogatoire six-pieds sous terre.   Jeu 30 Avr - 17:42

Thetcao se fit trainer hors de la salle par les gardes, intérieurement, il fulminait, ce scientifique, pour qui il se prenait, cet humain...
Il décida néanmoins de garder son calme, ce ne serais pas une bonne idée de trucider se scientifique et toutes les personnes autour avant de se faire abattre.
Pour se calmer, il commença a imaginer toute les façons de tuer ce psy.
Il fut assit devant une table, un garde s'assit devant lui, le pointant avec son armes, l'autre avait placé un pistolet automatique de calibre trente sur sa tempe.
Cette fille, sans doute savait elle des chose sur les projets nazi, sur Lesenborn...
Il lacha un soupir et regarda sur la montre du garde qui l'observait, il lui sourit, et détourna le regard, ces humains, il aimerait tant les voir disparaître de la surface de cette planète...
Mais en attendant, il attendit, patiemment. Pendant son attente, il se souvint de se jour ou tout avait basculer, le jour de la mort de la seul personne qui comptait a ses yeux, Puis cet homme était venus, avec cet étrange signe sur son manteau, au début, il était encapuchonné, il n'a pas vue son visage avant longtemps, mais il était..... anormal. Il lui avait proposé un refuge, de quoi nettoyer le sang qui maculait ses bras, au début, il avait hésiter, puis il avait accepté, il y avait en cet humain quelque chose qui lui inspirait la confiance, il se passa ainsi plusieurs mois avant le premier évenement... Et avant qu'il la rencontre, cette fille...

Lesenborn:
 
Revenir en haut Aller en bas


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Interrogatoire six-pieds sous terre.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Interrogatoire six-pieds sous terre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» COURS / " Des trains sous terre ? Ingénieux ces Moldus"
» LIBRE. Il y a des fois où l'on aimerait disparaître six pieds sous terre.
» MI8 ►on veut tous passer sous le bureau
» Petites énigmes de Jad seif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The SCP Foundation :: Les Lieux :: Les sites spécialisés :: Sites internes-