Partagez | 
 

 La tête dans les étoiles [Pv Miranda ♥] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Décortiqueuse d'âmes

avatar
I am
Rapports écrits : 215
Arrivé à la Fondation le : 02/04/2014


ID. Card.
Statut:
Bon à savoir:
Points SCP: 0

MessageSujet: Re: La tête dans les étoiles [Pv Miranda ♥] [TERMINE]   Lun 6 Mar - 18:33

Ils restèrent là elle ne su pas exactement combien de temps. Elle essayait de tenir ses mains l’une dans l’autre pour leur éviter de trembler. Elle essayait de tenir son souffle pour ne pas pleurer. Elle avait beau penser, elle ne comprenait rien à ce qui venait de se produire. Elle avait toujours pensé que les mots soulageaient, même lorsqu’ils étaient durs. Elle avait cru exactement ce qu’il voulait, ce qu’il lui avait demandé sur ce ton glacé qu’elle ne lui connaissait pas. Elle s’était bien trompée. Elle comprendrait peut-être tout ceci dans quelques semaines, quand son esprit serait moins glacé par ce qu’elle venait d’apprendre et par ce qui en avait découlé.

- Pourquoi tu restes là ? Tu profites du spectacle ? demanda-t-il encore sur un ton acerbe.

Elle avait sursauté. Elle pensait qu’elle aurait préférée être rouée du coup, plutôt qu’il lui parle de la sorte.

- Je voulais juste pas que tu sois tout seul, expliqua-t-elle le plus calmement possible, même si sa voix tremblait toujours.

Elle eut un gros sanglot qu’il lui échappa avant de pouvoir poursuivre.

- ... j’aurais voulu que les choses se passent autrement… je suis désolée.

Elle se leva, car visiblement il souhaitait qu’elle vide les lieux. Ce qu’elle allait faire à contre cœur. C’était ce qu’elle aurait du faire tout à l’heure aussi sans doute. Laisser cet autre lui-même lové au fin fond de son esprit et surtout ne pas y toucher du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur du SCP

avatar
I am
Âge : 42 ans.
Rapports écrits : 396
Arrivé à la Fondation le : 01/04/2014
Localisation : Dans son bureau.
Est occupé à : Lire des rapports, encore et toujours.


ID. Card.
Statut: Fondateur, Chercheur en chef.
Bon à savoir: Il a peur de l'eau !
Points SCP: 3600

MessageSujet: Re: La tête dans les étoiles [Pv Miranda ♥] [TERMINE]   Lun 6 Mar - 19:13


❝ La tête dans les étoiles ❞


HRP : Bon j'espère qu'on ira pas jusqu'à l'effacement de mémoire si Mira trouve vraiment quoi dire mais même moi je sais pas ce qu'elle pourrait dire... on est pas aidés ^^






Miranda Smith
Code couleur : #6666ff
♥♥♥

Ridley ne s'attendait pas à ce que Miranda dise quelque chose. En réalité une partie de lui se demandait si c'était bien elle dont il sentait la présence. Si ce n'était pas un garde alerté par le bruit, ou un astrologue venu faire il ne savait quoi. L'ombre de son passé, venue le tourmenter et lui dire à quel point il avait tout gâché et qu'il aurait mieux fait de s'écouter plutôt que de l'écouter elle.

— Je voulais juste pas que tu sois tout seul. J’aurais voulu que les choses se passent autrement… je suis désolée.


Il sentait bien dans sa voix que ça n'allait pas non plus. Comment est-ce que les choses pourraient seulement bien aller après que leur soirée amicale voire même romantique ait fini en champ de bataille, ouvert sur des méandres de souffrance dont on ne pouvait voir le bout. Peut-être même qu'elle pleurait à cause de tout ça. Etait-ce là encore de la manipulation où de véritables émotions ? Il n'en savait plus rien. Il aurait apprécié pouvoir s'accrocher à elle mais tout cela n'avait fait que le repousser aussi.

— Tu comprends pas Miranda, je suis toujours seul et tu n'y changera plus rien. J'aurais aimé, mais tu n'y aurais rien changé quoi qu'il arrive. Encore plus maintenant que tu sais tout ça. Je t'infligerai pas le fait de me supporter et de voir tout ça à travers moi. Toi ou les autres d'ailleurs.


Désolée, elle était désolée. Quand c'était trop tard bien sûr, quand elle était déjà au courant de tout et pouvait l'utiliser contre lui. Il comprenait bien, elle avait voulu maîtriser la situation, maîtriser leurs sentiments mêlés et pour cela quoi de mieux que d'en apprendre un maximum sur lui pour qu'il soit à sa merci ?

— C'était censé être une bonne soirée, moi aussi j'aurais voulu que ça se passe autrement. Il suffisait simplement de ne pas réfléchir à ça. Est-ce que je te pose des questions, est ce que j'insiste quand j'entends que t'as certainement eu de gros ennuis avec ta famille pour aller jusqu'à t'isoler dans des ronces et au fond d'une rivière ? Je retourne pas le couteau dans la plaie, je sais que tu veux pas parler de ça ! Tu n'étais pas obligée de trouver la vérité avec ce que j'ai dit. Je croyais que le physique n'était pas important à tes yeux, tu aurais pu simplement dire que tu n'y avais pas prêté attention. Ça m'aurait largement suffi. Au moins, tu m'as bien fait comprendre qu'il vaut mieux que j'évite de me lier et de parler à des gens, c'est rentré cette fois.


Qu'elle se mette à lui révéler des choses de son passé maintenant pour essayer d'équilibrer les choses serait un vrai comble. Il lui dirait immédiatement de se taire car cela ne changerait rien et en parler sous la contrainte ne libérerait pas Miranda. Ça ne servait strictement à rien. Avec une grande inspiration, il essaya de se relever. Donner le change, il fallait donner le change quand bien même il manquait de s'évanouir. Il valait mieux se séparer, essayer de rentrer chacun de son côté.

— Tu voulais que je te dise ce que tu dois faire ? C'est très simple, tu vas à l'infirmerie, tu demandes un amnésiaque de classe A à la dose minimale, tu rentres, tu le prends et tu dors dessus. Oublie-moi parce que c'est préférable. Et la seule chose d'acceptable.


Plus jamais il ne la laisserait supporter la conséquence de son erreur. De ses erreurs. C'était la première et la dernière fois. Ils allaient rester des collègues et c'était très bien comme ça. Plus pour elle que pour lui. Il savait que s'il se disait cela c'était bien parce qu'au moment où il était à peu près sûr de ses sentiments, tout se terminait brutalement et dans la douleur. Elle risquait évidemment de revenir vers lui pour savoir pourquoi leur soirée n'avait pas eu lieu si elle l'avait oubliée, tout ça pour se heurter à une distance cordiale quand bien même un début de relation amicale se formait déjà avant. Il s'en voulait atrocement pour ce que ça allait provoquer. Peut-être bien qu'il allait rester enfermé dans son bureau… Elle serait la dernière victime de son passé.
© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafondationscp-rpg.forumactif.org

Décortiqueuse d'âmes

avatar
I am
Rapports écrits : 215
Arrivé à la Fondation le : 02/04/2014


ID. Card.
Statut:
Bon à savoir:
Points SCP: 0

MessageSujet: Re: La tête dans les étoiles [Pv Miranda ♥] [TERMINE]   Jeu 9 Mar - 23:57

Elle n’aurait peut-être pas du le suivre du tout. Elle ne savait plus. Plus quoi faire, quoi penser, quoi dire, quoi espérer encore ou à quoi renoncer. Une partie d’elle était en colère aussi, c’était injuste que quelque chose qui était arrivé il y a longtemps se mette entre eux de la sorte. Il était injuste qu’il ait eu à le vivre. Elle avait hésité, mais elle n’avait pas voulu le laisser seul. Evidemment cela aussi, il le lui reprochait. Quoiqu’il dise, quoiqu’elle fasse, il lui reprocherait. Elle en face d’un mur de haine. Elle l’avait sans doute mérité.

-  Tu comprends pas Miranda, je suis toujours seul et tu n'y changera plus rien. J'aurais aimé, mais tu n'y aurais rien changé quoi qu'il arrive. Encore plus maintenant que tu sais tout ça. Je t'infligerais pas le fait de me supporter et de voir tout ça à travers moi. Toi ou les autres d'ailleurs.

Elle avait envie de s’insurger. Personne n’était condamné à être seul. Du moins elle préférait le penser. Sinon elle risquait aussi de perdre espoir pour sa propre personne. Elle voulait dire qu’elle en avait connu des gens qui avaient souffert. Que la difficulté à les supporter ne venait jamais de là. Elle voulait dire qu’elle n’était pas à ça près après ce qu’elle avait traversé. Mais cela aurait été reconnaître qu’il avait déjà acquis ce pouvoir sur elle. Celui de faire qu’elle tolère n’importe quoi, à cause de l’attachement. Alors elle ne dit rien, même si sa bouche s’ouvrit effectivement pour parler. Au lieu de cela, elle étouffa juste un sanglot.

- C'était censé être une bonne soirée, moi aussi j'aurais voulu que ça se passe autrement. Il suffisait simplement de ne pas réfléchir à ça. Est-ce que je te pose des questions, est ce que j'insiste quand j'entends que t'as certainement eu de gros ennuis avec ta famille pour aller jusqu'à t'isoler dans des ronces et au fond d'une rivière ? Je retourne pas le couteau dans la plaie, je sais que tu veux pas parler de ça ! Tu n'étais pas obligée de trouver la vérité avec ce que j'ai dit. Je croyais que le physique n'était pas important à tes yeux, tu aurais pu simplement dire que tu n'y avais pas prêté attention. Ça m'aurait largement suffi. Au moins, tu m'as bien fait comprendre qu'il vaut mieux que j'évite de me lier et de parler à des gens, c'est rentré cette fois.

Apparemment, ils ne s’étaient juste pas compris. Elle avait pris sa façon de ne pas insister comme un manque d’intérêt de sa part. Alors elle avait choisi de ne pas parler. Elle aurait sans doute pu le faire, elle y aurait été amenée d’une manière ou d’une autre, sans doute, à raconter. Elle avait pris sa manière d’insister pour une invitation à aborder ce sujet là, comme s’il lui reprochait de ne pas le faire. Elle était passée à côté de quelque chose.

- J’ai jamais…jugé ton physique ou… voulu te faire du mal… j’ai mal compris ce que tu voulais c’est tout… Et j’aurais pas mal pris… que tu insistes… On est juste pas pareils là dessus… mais tout ça c’est juste, de la maladresse Ridley…

Evidemment, il ne tint aucun compte de sa remarque.

- Tu voulais que je te dise ce que tu dois faire ? C'est très simple, tu vas à l'infirmerie, tu demandes un amnésiaque de classe A à la dose minimale, tu rentres, tu le prends et tu dors dessus. Oublie-moi parce que c'est préférable. Et la seule chose d'acceptable.


Apparemment, il n’y avait pas de retour en arrière, possible, ni de négociation. Alors elle eut encore un sanglot. Des amnésiaques… C’était la seule solution à leur problème qu’il avait trouvé. Il devait penser qu’elle ne valait pas la peine. Elle ne trouva pas la force de protester.

- Si tu veux que je prenne des amnésiaques je le ferais... Jusqu’à quand ils vont… me faire oublier ? demanda-t-elle.

Les larmes se mirent à rouler de plus belle sur ses joues. Il était sans doute trop tard pour récupérer quoique ce fut de toute façon. Ça n’était pas la peine de s’acharner. Elle n’était pas surprise. Elle savait que cela finirait mal dès le départ. Elle aussi retiendrait sans doute aussi la leçon quelques temps. Avant de se jeter dans la gueule du loup à nouveau. Parce qu’elle était désespérante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur du SCP

avatar
I am
Âge : 42 ans.
Rapports écrits : 396
Arrivé à la Fondation le : 01/04/2014
Localisation : Dans son bureau.
Est occupé à : Lire des rapports, encore et toujours.


ID. Card.
Statut: Fondateur, Chercheur en chef.
Bon à savoir: Il a peur de l'eau !
Points SCP: 3600

MessageSujet: Re: La tête dans les étoiles [Pv Miranda ♥] [TERMINE]   Ven 10 Mar - 11:35


❝ La tête dans les étoiles ❞


HRP : ça me déprime ce rp maintenant... ah la la






Miranda Smith
Code couleur : #6666ff
♥♥♥

Si c'était juste de la maladresse, ça ne les aurait pas menés où ils étaient ce soir. Ce n'était pas de la maladresse de balancer un pavé dans la mare, il fallait avoir l'envie de le faire. Elle aurait pu ne rien dire, garder ce qu'elle avait deviné pour elle. Au lieu de ça, elle avait choisi de lui asséner en face ce qu'il lui était arrivé, comme s'il avait eu envie de l'entendre ou de s'en rappeler. Est-ce qu'elle était vraiment psychologue ? Il fallait croire que oui, ils devaient tous faire ça, torturer psychologiquement les gens avec ce qu'il y avait de douloureux chez eux. Et dire qu'ils étaient payés pour ça en plus. Elle était peut-être en train de pleurer à cause de lui mais il ne pouvait pas laisser passer ça en disant "c'est pas important, soyons amis, on s'en fout". Jamais de la vie. Elle allait oublier même si ça le répugnait. Et oublier aussi de ce fait que c'était un malentendu et qu'ils ne s'étaient pas compris. C'était pas grave, ils n'allaient plus se reparler de toute façon.

— Si tu veux que je prenne des amnésiaques je le ferais... Jusqu’à quand ils vont… me faire oublier ?


Non il ne le voulait pas mais ce n'était pas comme s'il avait le choix. Qu'elle vive en sachant ce qu'on lui avait fait lui était insupportable, quand bien même c'était de sa faute d'avoir réfléchi à ce sujet et de l'avoir deviné toute seule. Il n'avait peut-être rien à dire à ce sujet en fait, juste à s'en foutre et à ne plus jamais la croiser. A la faire surveiller en espérant ne pas avoir à la tuer pour ça, elle et d'autres.

— 4 à 6 heures. Peut-être que comme ça, tu te diras que je t'ai posé un lapin et que je suis un odieux connard, ce qui n'est pas faux tout bien considéré, et tu ne m'adresseras plus la parole, ce qui ne peut être que bénéfique vu que je ne serais jamais un bon ami pour personne.


Une partie de lui se disait qu'elle risquait aussi de penser qu'elle s'était endormie et que c'était elle qui lui avait mis un vent. Elle risquait alors de venir s'excuser et cela compliquerait davantage les choses. Ridley savait déjà qu'il n'ouvrirait sa porte à personne et ne parlerait à personne dans les jours qui allaient venir. Et dire qu'il avait considéré l'idée de pouvoir se lier d'amitié avec Miranda. En vérité, il devait bien être le pire des amis, même pour Harp, Clef et Bright.

— Je sais pas ce qui est le pire, que tu saches tout ça ou que je sois en train de t'ordonner d'oublier. Tu sais ce qui se passera dans les deux cas maintenant. C'est toi que ça concerne après tout donc t'as qu'à choisir ce que tu juges le mieux pour toi. Ça fera aucune différence dans ce qui se passe entre nous de toute façon.


Une partie de lui se disait que si elle oubliait, ils pourraient peut-être repartir sur un chemin moins accidenté. Qu'il pourrait lui dire qu'elle ne devait pas chercher à savoir ni poser de questions quoi qu'il puisse dire vu qu'apparemment, toute cette histoire se basait sur un malentendu. Il aurait ajouté que s'il voulait lui en parler, il le ferait déjà mais bon, ça n'arriverait probablement jamais. Puis il lui répéterait qu'il n'aimait pas poser de questions sur les sujets qui fâchent mais que si elle souhaitait lui parler de ses problèmes il était là. Il lui semblait d'ailleurs que c'était une chose qu'il lui avait déjà dite auparavant mais comme il n'en était pas certain, il ne pouvait rien dire là-dessus. S'il avait été seul il se serait giflé. A défaut, il allait oublier cette idée médiocre quand il serait enfermé dans son bureau, à coup de rasoir pour qu'il comprenne où tout ça venait de le mener et qu'il ne devait pas refaire la même erreur. Il devait oublier ce vague espoir et il ne méritait plus rien qui s'approchait d'une relation amicale ou autre avec Miranda vu ce qu'il exigeait d'elle.

— Je vais aller ranger… et puis retourner… travailler j'imagine.


Ça sonnait comme une condamnation. Il n'était bon qu'à ça de toute façon, travailler. Il ne vivait plus que pour ça à présent. Il avait du retard à rattraper avec cette stupide idée de soirée. Retard qui allait s'allonger parce que travailler dans cet état d'esprit était impossible. En tout cas, sans la regarder parce que c'était trop douloureux, il était sorti du simulateur pour aller se charger de ranger les matelas.
© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafondationscp-rpg.forumactif.org

Décortiqueuse d'âmes

avatar
I am
Rapports écrits : 215
Arrivé à la Fondation le : 02/04/2014


ID. Card.
Statut:
Bon à savoir:
Points SCP: 0

MessageSujet: Re: La tête dans les étoiles [Pv Miranda ♥] [TERMINE]   Dim 12 Mar - 13:03

Elle avait capitulé. Au moins les choses ne s’étaient pas finies avec lui abusant de sa confiance d’une manière ou d’une autre. Les choses auraient pu être bien pires. Elle avait bénéficié de quelques semaines rêve et après avoir oublié, sans doute que cela continuerait. Si elle était purement égoïste, les choses n’allaient pas si mal. Elle détestait par contre l’idée de lui avoir fait du mal, au point qu’il veuille effacer cet événement. C’était bien la preuve qu’elle ne méritait pas de meilleure fin que celle là.

- 4 à 6 heures. Peut-être que comme ça, tu te diras que je t'ai posé un lapin et que je suis un odieux connard, ce qui n'est pas faux tout bien considéré, et tu ne m'adresseras plus la parole, ce qui ne peut être que bénéfique vu que je ne serais jamais un bon ami pour personne.


Elle n’était pas d’accord pour dire que Ridley était un odieux connard. Ce qu’il avait vécu, il composait sans doute avec comme il pouvait. Elle avait eu tord de croire qu’elle pouvait savoir de quoi il avait besoin, de croire qu’elle pourrait y changer quelque chose ou lui être utile. Elle ne dit rien cependant. Que pouvait-elle dire ? Avait-elle encore le droit à la parole ?

- Je sais pas ce qui est le pire, que tu saches tout ça ou que je sois en train de t'ordonner d'oublier. Tu sais ce qui se passera dans les deux cas maintenant. C'est toi que ça concerne après tout donc t'as qu'à choisir ce que tu juges le mieux pour toi. Ça fera aucune différence dans ce qui se passe entre nous de toute façon.

Elle pensait sentir qu’il serait mieux si elle oubliait malgré tout, alors elle allait le faire. Comme il le disait, ça ne ferait de toute façon aucune différence qu’elle se souvienne. Elle aussi sentait qu’il n’y avait plus rien à faire pour récupérer les choses. Mieux valait sans doute placer tout cela derrière eux, qu’il ne se sente pas en danger. Ses joues étaient déjà trempées de toute façon. Elle baissa les yeux, elle ne voulait pas répondre à cela non plus.

-Je vais aller ranger… et puis retourner… travailler j'imagine, conclut-il visiblement dépité.

Il n’attendit pas qu’elle reprenne ses esprits pour s’en aller.

- Tu  n’es pas un odieux connard Ridley, dit-elle juste comme son ombre disparaissait.

Elle n’était même pas certaine qu’il ait entendu. Comme elle était seule à nouveau les sanglots éclatèrent et elle resta un peu là avant de s’en aller. Elle ne voulait pas croiser quelqu’un dans les couloirs qui lui poserait des questions sur ce qui venait de se produire. Elle aurait été bien en peine de répondre. Il s’était passé ce qu’il se passait toujours sans qu’elle s’explique vraiment pourquoi, les choses s’étaient finies dans le larmes. Il était inédit en revanche que cela soit de sa faute et elle se sentait monstrueuse, dans son esprit en plus de son corps à présent.

Elle se recomposa un visage malgré tout, consolée à l’idée que bientôt, tout cela aurait disparu de sa mémoire. Après avoir enfoncé son visage dans la capuche de son survêtement, elle rasa les murs jusqu’à sa chambre. Elle se connaissait. Si elle perdait la mémoire, elle voudrait savoir pourquoi. Elle devait se laisser quelque chose si elle voulait éviter de reproduire exactement la même erreur à quelques heures d’intervalles. Elle arracha donc rageusement une page de son petit carnet alors que les larmes roulaient à nouveau.

« La soirée avec Ridley s’est mal passée. Ne va pas lui parler. Ne pose pas de questions. Laisse le tranquille, il en a besoin. Et surtout tais-toi. Ne parle à personne de ton trou de mémoire. Ne parle à personne de ce que tu crois comprendre. Pour une fois Miranda, ne te mêle pas de ce que ressentent les autres. Tu te crois douée pour ça. Tu ne l’es pas vraiment.  »

Elle se relut plusieurs fois, pour que cela devienne de moins en moins dur. Elle était en colère après elle-même. Tout cela, c’était de sa faute. Elle pleura encore un peu, lovée sur son lit. Et puis soudain l’ours en peluche se rappela à sa présence. Elle le prit dans ses bras, l’observa un peu en sanglotant. Elle l’aimait bien lui aussi. Elle ne voulait pas le garder. Elle n’avait pas non plus le cœur de le jeter alors elle le plaça dans  la caisse à désordre qui se trouvait sous son lit.

A nouveau, il fallut se recomposer un visage. Elle posa la feuille bien en vue sur sa table de nuit. Elle était sûre de la trouver là. A l’infirmerie, on lui rit au nez lorsqu’elle demanda un amnésiaque. Cependant il suffit qu’elle prononce le nom de Ridley pour l’obtenir d’une infirmière qui le lui tendit les yeux baissés. Miranda ne savait pas ce qu’elle s’imaginait et ne voulait pas le savoir.

Une fois de retour dans sa chambre, elle prit une douche. Comme elle avait oublié de se démaquiller ses joues se couvrirent de noir. Peu importait. Elle enfila son pyjama sans plus attendre, sentant la fatigue tomber sur elle. Elle prit les cachets et se laissa tomber sur l’oreiller.

Lorsqu’elle se réveilla, elle s’étira d’abord. Le premier détail qui attira son attention fut l’absence de l’ours en peluche qu’elle avait pris l’habitude de garder près d’elle. Puis brusquement l’évidence la frappa. Hier elle devait voir Ridley. Et alors ? Qu’avaient-ils fait finalement ? La dernière chose dont elle se souvenait en réalité, c’était d’être sortie de son travail la boule au ventre.

Elle regarda autour d’elle, observa son corps, dans le doute. Mais elle n’avait pas de marques suspectes qui pourraient indiquer qu’on lui avait fait mal. Le cœur battant elle regarda partout autour d’elle. Mis à part l’absence de l’ours, tout semblait normal… Si l’on exceptait aussi ce papier sur sa table de chevet.

Les mots lui tirèrent des larmes. C’était pire que d’habitude. Elle avait fait quelque chose de travers. C’était fini. Par sa faute.

Malgré cela et la migraine sans nom qui enflait peu à peu dans son crâne, Miranda se leva. Elle avait toute une journée de travail à affronter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur du SCP

avatar
I am
Âge : 42 ans.
Rapports écrits : 396
Arrivé à la Fondation le : 01/04/2014
Localisation : Dans son bureau.
Est occupé à : Lire des rapports, encore et toujours.


ID. Card.
Statut: Fondateur, Chercheur en chef.
Bon à savoir: Il a peur de l'eau !
Points SCP: 3600

MessageSujet: Re: La tête dans les étoiles [Pv Miranda ♥] [TERMINE]   Dim 12 Mar - 16:14


❝ La tête dans les étoiles ❞


HRP : Et c'est la fin, vite vite un autre, il faut arranger ça !






Miranda Smith
Code couleur : #6666ff
♥♥♥

Machinalement Ridley s'était mis au travail, il avait rangé les matelas dans leur petit débarras. Ils ne serviraient sans doute plus jamais. Indifférent à la présence ou à l'absence de Miranda dans les locaux, il était finalement sorti, épuisé et avec l'impression d'avoir gâché le reste de sa vie. Peut-être que la psychologue était partie avant lui ou qu'elle le suivait, il n'en savait rien. Ses mots se répétaient en boucle dans son esprit mais il n'en croyait aucun. Evidemment qu'il était un connard. Il fallait qu'elle arrête de lui prêter des intentions qu'il n'avait pas. Accablé par ses pensées, il n'entendait rien et ne voyait personnes. Cela l'arrangeait pour l'instant, une discussion de couloir autour de sa tête d'enterrement était la dernière chose qu'il souhaitait. Il était rentré à son bureau, s'était dit qu'il fallait tenir encore un peu. Une nouvelle fois il avait effacé ce que les caméras venaient de filmer de désastreux. Il avait essayé de regagner une certaine contenance quand il avait demandé à Lysandre d'une voix blanche de faire surveiller Miranda et de rapatrier tous les fichiers de communication vers son ordinateur. Il n'avait pas dû être très convaincant mais l'heure et sa voix avaient dissuadé le sous-chef de la sécurité de poser des questions trop hasardeuses. Plein de bonne volonté, il avait juste demandé si Ridley était bien raisonnable de se donner plus de travail ainsi. Ce dernier avait répondu oui et leur discussion s'était terminée sur ce simple mot.

Il avait balancé son portable et saisit le bord de son bureau mais s'était retenu juste avant l'apocalypse. S'il le retournait par terre, il ne pourrait pas surveiller Miranda. Pas avec un ordinateur cassé. Il ne voulait pas la surveiller, pas s'abaisser à rentrer dans sa vie privée ainsi. Mais il n'avait pas le choix, c'était moins insupportable que ce qu'elle venait d'apprendre. Tout serait toujours moins insupportable. Il avait verrouillé sa porte et en avait changé le code au cas où Harp insiste pour entrer. Avec tout ça, il ne se sentait de voir personne. Finalement une fois dans la salle de bain, il eut le courage de commencer mais pas de terminer. Son épaule avait pris quelques coups de rasoir mais il avait fini par abandonner l'idée. Une cicatrice énorme était tout aussi laide et parlait de la même manière. Harp lui avait déjà proposé de les faire enlever mais il ne voulait plus revivre ça. Non, la meilleure solution restait encore de n'être vu de personne. Alors finalement il s'était allongé dans un coin et n'avait plus bougé mais pas dormi non plus.

Comme il s'y attendait, bien qu'il ignore le temps qui passe, Harp était venu tenter de le sortir de sa léthargie en toquant à la porte, l'air inquiet. Pendant un temps, il songea à jouer la carte de l'absentéisme mais son collègue pouvait bien rester là des heures. Depuis sa chambre, il avait simplement hurlé de le laisser tranquille. Pendant trois jours il n'avait pas vraiment dormi, ni mangé et à peine travaillé. Chaque jour Harp insistait un peu plus, tentait de l'appeler sur son portable, demandait des explications où s'il avait fait quelque chose de mal depuis la porte. Puis il avait envoyé Clef s'y essayer et même Bright. Puis comble de tout, Evans. Ridley n'avait ouvert à personne. Ne comprenaient-ils donc pas que c'était de sa faute à lui ? Qu'ils ne devraient pas lui parler ? Non ils ne comprenaient pas. Finalement, au bout de presque une semaine, il avait rouvert mais ignorait ouvertement les questions au sujet de ce qui lui était bien passé par la tête. Face à son attitude bornée, Harp avait abandonné. Ridley s'était peu à peu remis au travail, mais dans un état morose, presque second. Même à tout ça, il n'y avait plus vraiment goût. Ça reviendrait peut-être au bout d'un moment mais pour l'instant il n'avait que Miranda en tête et c'était déprimant.
© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafondationscp-rpg.forumactif.org


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La tête dans les étoiles [Pv Miranda ♥] [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La tête dans les étoiles [Pv Miranda ♥] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» 3:16 Carnage dans les étoiles
» Avoir la tête dans les étoiles — Gemma
» Roronoa Zoro, un sabreur qui à la tête dans les étoiles.
» Un rat dans les étoiles
» Firenze...La tête dans les étoiles( Accepté mais rôle à déf)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The SCP Foundation :: Les Lieux :: Le bâtiment central :: Étages supérieurs-