Partagez | 
 

 Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fondateur du SCP

avatar
I am
Âge : 42 ans.
Rapports écrits : 388
Arrivé à la Fondation le : 01/04/2014
Localisation : Dans son bureau.
Est occupé à : Lire des rapports, encore et toujours.


ID. Card.
Statut: Fondateur, Chercheur en chef.
Bon à savoir: Il a peur de l'eau !
Points SCP: 3600

MessageSujet: Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]   Sam 7 Nov - 20:31


❝ Trick or Treat ? ❞


HRP : Et voila nouveau RP posté ! http://pbl-rpg.forum Si tu veux que je modif des trucs à la fin, genre si Mira est pas là et qu'elle le surprends, dis le moi xD






Miranda Smith
Code couleur : #6666ff
♥♥♥

Ridley appréciait beaucoup la fête d'Halloween. Tout un tas de souvenirs de sa jeunesse en Floride où il passait la journée et la nuit avec ses amis d'école à toquer aux portes pour réclamer des bonbons remontaient et c'était d'un commun accord qu'au SCP, ce jour comptait comme une fête et un férié. Même s'il l'avait voulu et avec toutes ses capacités d'humain borné, il ne pouvait pas travailler à Halloween. Le planning de la journée était déjà trop chargé et personne n'y touchait, il était le même depuis de nombreuses années. A peu de choses près. Toute la journée les travailleurs déguisés avaient le droit de sonner aux portes pour réclamer des bonbons ou de faire des farces dans la limite de l'acceptable. Une liste spéciale pour Bright était imprimée à l'occasion et placardée un peu partout, qui ne cessait de grandir chaque année concernant ce qu'il ne devait pas faire ce jour, très précisément. Cette année, il faudrait ajouter le fait de se balader, déguisé en faucheuse à l’hôpital. Ridley n'y voyait pas d'inconvénient s'il le faisait dans le service d'Evans mais par respect pour les blessés, il n'avait pas le droit de le faire dans les autres.

De nombreux concours étaient organisés tout au long de l'après-midi, comme celui du déguisement le plus terrifiant, de l'histoire la plus terrifiante pour les littéraires, du record de bonbons récoltés, le cinéma remplaçait momentanément ses séances par de nombreux films d'horreur, cultes, vieux ou récents et les couloirs étaient jonchés de citrouilles. La cuisine préparait des plats et des boissons spéciales et le soir, le Monstre de la Fête battait son plein pour la soirée déguisée. Ramasser les morceaux le lendemain était beaucoup moins glorieux mais bon... La règle pour le grand patron était d'offrir un sachet de schtroumpfs à quiconque viendrait déguisé toquer à sa porte. S'il n'en avait plus, il se prenait des œufs. Ce matin lorsqu'il s'était éveillé, une foule menée par Bright attendait déjà devant sa porte. Ridley ne gagnait jamais le concours du record de bonbons récoltés, principalement parce qu'il en distribuait toute la matinée, finissait avec ses stocks épuisés et passait ensuite quelques heures à peaufiner son propre costume. Après seulement, il pouvait lui aussi faire une petite chasse. Il n'allait cela dit pas déranger tout le monde, seulement une poignée de ses collègues qu'il connaissait bien. Cette année, cependant, il allait rendre visite à une personne en plus.

Cette année, Ridley avait choisi un costume de dragon. N'étant pas un couturier des plus exceptionnel et n'ayant pas le temps de réaliser un costume avancé, c'est à sa mère qu'il l'avait commandé. En échange de quoi il était allé personnellement le récupérer et avait donc passé deux ou trois jours en Floride sans que personne n'en sache rien. Mine de rien, ça lui avait fait du bien. Alors oui, une fois enfilé le costume le faisait ressembler à une énorme peluche rouge et les ailes faites avec du fil de fer et de la toile prenaient un peu de place, mais il en était plutôt fier. Des pieds à la tête son frêle corps d'humain était caché pour laisser place à un dragon avec un peu d'embonpoint. Bah oui, il avait mangé une ou deux princesses avant de venir. Avec le rembourrage en coton et les énormes pantoufles rouges aux griffes dorées, il ne faisait même pas de bruit dans les couloirs ce qui était plutôt efficace s'il souhaitait faire peur à quelqu'un. Bright lui avait proposé de prendre un lance flamme pour donner plus d'effets à son personnage mais il avait refusé. Déclencher l'alarme incendie et se faire tremper, très peu pour lui. Armé de son sachet en carton aux motifs de chauve souris, il était donc lui aussi parti en quêtes de douceurs sucrées et la retombée en enfance se lisait dans son regard amusé.

Une bonne partie de son après midi, il était donc allé faire du porte à porte chez Harp, Gears, Clef et tous ses autres camarades. Il avait même croisé Evans qui lui avait donné des tic tac rouges en lui assurant que c'était des 500. Ridley se doutait qu'il plaisantait mais il y goûterait quand même avec prudence, par principe. Après, il s'était fait chasser par Bright avec un balai, soi disant que ce dernier avait eu peur et l'avait pris pour un vrai dragon. Une pathétique excuse pour lui donner des coups sur la tête après avoir été délesté de quelques sachets de confiseries par l'ancien espion. Finalement, Ridley toucha à la fin de sa quête lorsqu'il s'arrêta devant une porte. Mais pas n'importe laquelle. Il n'avait jamais demandé à Miranda où elle vivait mais ce n'était pas compliqué à trouver. Était-elle au moins chez elle ou profitait-elle de sa journée pour faire autre chose ? Il n'en savait rien, mais il se devait au moins de toquer pour voir. Il n'avait pas vraiment eu de nouvelles d'elle depuis leur séjour prolongé à l'infirmerie. C'était maintenant ou jamais. Il toqua à la porte en essayant de ne pas trop sourire comme un gamin. Au départ, il avait eu dans l'idée de se cacher à ce moment là et de bondir quand elle ouvrirait la porte mais ce n'était peut être pas très gentil. Avec Bright, il s'était suffisamment fait frapper dans la journée et même s'il était en soi sans doute plus mignon que terrifiant, Ridley n'avait pas envie qu'elle tombe dans les pommes par sa faute. Patiemment, il attendit donc que la porte s'ouvre avant  de lancer joyeusement :

— Des bonbons ou une farce !

© Halloween



Dernière édition par Ridley Moran le Dim 15 Nov - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafondationscp-rpg.forumactif.org En ligne

Décortiqueuse d'âmes

avatar
I am
Rapports écrits : 210
Arrivé à la Fondation le : 02/04/2014


ID. Card.
Statut:
Bon à savoir:
Points SCP: 0

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]   Mar 10 Nov - 23:55

Comme tous les évènements un peu spéciaux qui avaient lieu au SCP, Halloween avait été l’occasion d’un grand débat entre Miranda et sa thérapeute qu’elle voyait à distance. Elle avait insisté et insisté pour que Miranda se déguise et qu’elle accepte de faire du porte à porte comme tout le monde, histoire d’aller rencontrer du monde et de combattre la solitude chronique dont elle souffrait. Après tout, pour elle c’était à cela que ce genre de fêtes servait. A cela Miranda avait répondu qu’il s’agissait plutôt d’un événement commercial mais sa thérapeute ne l’avait pas laissée faire. Fière d’elle, elle avait obtenu de Miranda qu’elle consente au moins à ne pas faire semblant d’être absente quand on viendrait frapper à sa porte. Le problème était qu’on allait lui demander des bonbons.

- Alors quoi ? Je donne des bonbons et la personne s’en va ? Et voilà ? Super le rapport humain merci la convivialité. Une fête commerciale je vous dis c’est tout.


Derrière son écran la psychologue avait soupiré.

-Ça vous arrange bien d’être en colère, Miranda.

-Oui, ça m’arrange, concéda la patiente, mais le fait est que j’ai raison, cette fête à été crée pour que les gens dépensent de l’argent, s’achètent des costumes et voilà. C’est comme toutes les autres fêtes de ce style, Noël et tout ça, et si j’ai pas envie de participer, ça m’appartient non ?

La psychologue blonde lâcha un autre soupire à des milliers de kilomètres de la petite chambre de Miranda.

-Bon bon ok ok. On vit dans une société de consommation. Nécessairement toute la vie est organisée autour de ça. Mais on est toujours une société. Vous ne pouvez pas décréter de vivre en ermite et d’en sortir comme vous voulez. Avec ou sans les autres, vous allez la vivre cette fête. A vous de voir si vous voulez vous en exclure toute seule ou pas.

Miranda resta silencieuse un moment. Ce qu’elle venait d’entendre lui faisait mal. Elle n’avait jamais pu participer à ce genre d’évènements par le passé. Exclue, c’était ce qu’elle avait toujours été. Elle n’avait jamais osé participé, de peur de ce qui pouvait se passer, si elle était découverte. A présent, elle avait juste peur d’être ridicule, de ne pas connaître l’usage, et surtout de s’apercevoir que comme souvent, l’effort surhumain que lui demander le fait d’aller vers les autres ne rapporterait rien d’autre qu’une poignée de main, un sourire. De tout cela elle était consciente mais elle ne voulait pas en parler.

-Alors je suis sensée faire quoi exactement hein ? Faire genre ? Comme tout le monde fait ? Salut un bonbon et puis je m'en vais et on se parle plus jamais et on se rencontre jamais vraiment ? Je crois que je préfère encore aller me saouler dans un bar.

Se saouler dans un bar était la chose que Miranda considérait comme la pire au monde, et cela, sa thérapeute le savait très bien.

-Bon… D’accord. J’entends ce que vous me dites. Alors vous pouvez peut-être trouver un moyen à vous de fêter cette fête, un moyen que vous trouveriez plus humain ?

- Je sais pas… les gens vont trouver ça bizarre… Ils vont juste trouver que je suis ridicule et que je suis pas comme tout le monde et …

Miranda baissait les yeux devant son écran, comme elle le faisait souvent face aux personnes qu’elle croisait dans la vie. Il y eut un silence au cours duquel la thérapeute réfléchit intensément à ce que sa patiente venait de dire.

- Tout dépend. Pleins de gens ont des idées originales qui séduisent. D’autant plus que d’après ce que j’ai compris, cet endroit où vous travaillez à l’autre bout du monde est plein de gens originaux et ouverts. C’est vous que me l’avez dit.

- Mouais… répondit Miranda timidement.

Mais la thérapeute avait les yeux qui s’allumaient et en général ça n’était pas bon signe.

- Soyons logiques une minute vous voulez bien Miranda ? A Halloween si je vous suit, tout le monde sort et va voir les autres. Du coup, personne ne doit être chez soi et au final, les gens doivent trouver porte close une fois sur deux. Vous ne voulez pas bouger, très bien, restez chez vous. Accueillez les gens qui viennent.

Miranda soupira. L’idée prenait sens, elle allait finir par se laisser convaincre elle le sentait.

- Et si vous voulez que les gens restent un peu plus proposez leur tout simplement. Offrez leur en plus des bonbons quelque chose qui se mange à table, comme un gâteau, un verre ou quelque chose comme ça.  Comme ça vous pourrez discuter avec eux une bonne dizaine de minutes et ça sera un peu moins superficiel non ?

Elle était évidemment terrorisée à l’idée de faire cela, mais elle était bien obligée d’admettre qu’elle n’avait aucun contre-argument. Elle avait décidé qu’elle ne cèderait plus à la peur. Sinon elle allait nager dans ce brouillard pendant encore des années. Si elle voulait vivre heureuse, elle n’avait pas le choix, elle ne se l’autorisait pas. De cela, sa thérapeute ne semblait pas du tout consciente. Elle n’avait pas l’air de se rendre compte qu’elle pouvait, réellement l’obliger à faire des choses. Et cela non plus, Miranda ne voulait pas lui dire.

- Mouais… répéta-t-elle.

Nouveau silence entre elles deux avant que Miranda ne dise.

- C’est bien mignon tout ça mais je me déguise ou pas ?

- Oh ben ça c’est comme vous voulez, répondit la thérapeute toute contente parce qu’il semblait qu’elle avait obtenu game cause.

- Et en quoi je pourrais bien me déguiser qui fasse plus peur que mon physique ? ironisa Miranda qui riait jaune en réalité. Ah remarquez une citrouille, voilà qui épouserait à merveille les courbes plus qu'arrondies de mon corps.

L’air de dégoût de Miranda ne trompait personne. Mais sa thérapeute surenchérit :

- Et bien pourquoi pas ? Une citrouille c’est très bien. Prenez ce risque là. Et ça sera l’occasion pour vous de vous apercevoir que même dans cette situation, personne ne se moque de vous.

Elle s’étouffa dans un rire gêné.

- Vous êtes pas sérieuse ?

- Si parfaitement. C’est un défi que je vous pose, une sorte de pari. Si une seule personne se moque de vous, méchamment j’entends, je ne sais pas ce que je fais, mais je le fais.

Miranda comptait bien lui forcer la main à son tour, pour se venger en quelques sortes. Elle sentait bien qu’elle avait perdu une partie de son sérieux avec cette histoire de fête. C’était fou ce que cette ambiance était contagieuse.

- Si on se moque de moi, vous m’envoyez un kilos de bonbons…

Puis elle ajouta après une hésitation

- Et un pot de Nutella pour me consoler aussi.


-Marché conclu ! acheva la thérapeute.

Miranda raccrocha ce jour là en se disant que c’était surréaliste et qu’elles avaient toutes les deux dépasser les limites dans lesquelles devaient normalement rester leur relation. Finalement elle n’eut pas vraiment le courage de se déguiser en citrouille, mais elle trouva cette robe orange avec des yeux sur le haut du corps et un espèce de sourire sur le ventre, rayé de noir à la verticale. Après tout, ses bourrelets se chargeraient du reste. Avec cela, elle porterait un collant noir et elle essayerait d’arranger son visage du mieux qu’elle pouvait. Elle était déjà assez laide en temps normal, il lui semblait inutile d’empirer les choses.

Elle était allé à la cuisine faire elle-même plusieurs gâteaux au chocolat bien riches comme elle s’autorisait rarement à en manger. Au moins elle avait eu une excuse solide pour les faire. Elle avait fait venir des clémentines, des jus de fruits. Elle n’avait pas voulu servir d’alcool, de peur qu’on  lui demande pourquoi elle n’en buvait pas elle aussi.

La vieille du 31, elle ne dormit pas du tout. Elle se disait juste qu’elle allait être ridicule. Tout était prêt comme si elle allait accueillir quelques enfants d’une dizaine d’année. Mille fois elle avait voulu reculer. Mille fois elle n’avait pas pu s’y résoudre. Si elle le faisait, elle était obligée de dire à sa thérapeute qu’affronter Halloween était impossible pour elle, qu’elle avait trop peur, qu’elle était trop faible pour cela. Elle ne se sentait pas prête pour cela. Elle ne pouvait pas non plus lui mentir. Elle n’avait qu’une hâte, que la journée soit passée que tout cela soit finit.

Elle s’était habillée et maquillée les mains un peu tremblantes. Elle avait attendu, la boule au ventre, alors que tout était prêt. Elle avait l’impression qu’elle allait leur tendre un piège, quémander quelques minutes de leur temps.

Les premiers visiteurs avaient refusé de rester poliment, certains avaient emporté une part de gâteau, ils avaient trop de monde à voir dans la journée. Ils l’avaient remerciée et personne ne s’était moqué ni d’elle ni de son idée. Elle avait espéré que tous feraient de même et qu’elle s’en tirerait à bon compte.

Un des chercheurs avec qui elle travaillait était resté, mais un peu mal à l’aise ils avaient parlé boulot principalement de comment allait son expérience qui posait beaucoup de souci en moment. Elle s’était sentie en terrain connu, mais elle avait regretté de ne pas avoir pu discuter d’autre chose une fois qu’il fut parti. En temps que collègue en tout cas elle l’appréciait, mais elle ne savait rien de lui.

Et puis on avait frappé encore une fois.

- Des bonbons ou une farce ! lui lança-t-on.

Interloquée, elle observa l’espèce d’énorme peluche rouge qui se trouvait face à elle. Elle mis un moment à reconnaître la personne qui se trouvait sous ce costume pour le moins étrange. La plupart des autres personnes qui étaient venu voulaient vraiment faire peur, en se faisant de fausses plaies, en portant des masques. Ce qu’elle avait sous les yeux n’avait rien d’effrayant. Au contraire c’était plus attachant et mignon au point qu’elle ne put s’empêcher de sourire, puis de baisser les yeux aussi tôt quand son regard rencontra celui de son patron. Si on lui avait dit qu’il lui arriverait quelque chose de ce type un jour, elle n’y aurait pas cru.

Une petite voix la souffla qu’elle n’avait pas fini sa balnéo et que par conséquent il ne fallait pas parler à Ridley. Mais la porte était ouverte sur trois énormes gâteaux à peine entamés, elle n’avait plus vraiment le choix.

- Des bonbons oui j’ai…et euh… j’ai fait… du gâteau si…Vous avez cinq minutes pour euh… goûter ?


Bravo Miranda bravo. L’entrée en matière plus ridicule de l’histoire… Elle voulait disparaître. Mais c’était ce costume aussi. Ça l’avait déstabilisée. La bonne excuse… Irrécupérable, elle était irrécupérable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur du SCP

avatar
I am
Âge : 42 ans.
Rapports écrits : 388
Arrivé à la Fondation le : 01/04/2014
Localisation : Dans son bureau.
Est occupé à : Lire des rapports, encore et toujours.


ID. Card.
Statut: Fondateur, Chercheur en chef.
Bon à savoir: Il a peur de l'eau !
Points SCP: 3600

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]   Dim 15 Nov - 18:56


❝ Trick or Treat ? ❞


HRP :Je trouve ça nul mais bon je suis pas dans mon assiette en ce moment... Je crois que c'est parce que je sais que ces deux prochaines semaines vont être épuisantes, à me lever à 5h tous les jours...






Miranda Smith
Code couleur : #6666ff
♥♥♥

Ridley n'avait jamais fait peur à Halloween. Ce n'était pas faute d'avoir demandé pourtant. Mais sa mère lui avait toujours fabriqué ou acheté des déguisements plus mignons qu'effrayants. Aujourd'hui encore cela ne faisait pas exception. Au téléphone, il avait pourtant employé des mots comme « terrifiant » ou « zombie », avec des « bouts en moins » mais la créatrice en avait décidé autrement. Heureusement, être mignon permettait de gagner autant de bonbons si ce n'est plus en faisant du porte à porte. Le chercheur ne s'en plaignait pas. Ce ridicule là, ne tuait pas. Aucun à vrai dire mais certaines situations blessaient plus que d'autres. Là, les gens souriaient ou riaient face à son accoutrement et il en faisait de même. Même Miranda avait souri en le reconnaissant après avoir ouvert la porte. Comme à son habitude, elle avait ensuite baissé les yeux. Ce n'était pas grave ; son costume avait eu l'effet escompté. Il s'était donc empressé de s'écrier qu'il souhaitait des bonbons sinon elle aurait droit à une farce. Il n'avait guère pensé à une quelconque blague si elle ne pouvait pas lui en donner par contre. Même si c'était la coutume, lui jouer un mauvais tour ne tentait pas trop Ridley. Il avait l'impression qu'elle risquait de trop le prendre au sérieux. Il n'aurait pas choisi quelque chose de méchant comme le lancer d'oeuf ou les coups de bâtons de Bright, non, mais quoi alors ? Lui dessiner des yeux de panda et des moustaches de chat avec un feutre ? Il y avait pensé. Avant de se dégonfler de peur qu'elle ait l'impression qu'il allait la tourner en ridicule. Heureusement, la psychologue semblait avoir tout prévu.

— Des bonbons oui j’ai…et euh… j’ai fait… du gâteau si…Vous avez cinq minutes pour euh… goûter ?


Et elle avait une jolie robe aussi à ce qu'il voyait, parfaite pour Halloween mais là aussi, le compliment qu'il aurait aimé lui exprimer resta coincé dans sa tête sans franchir ses lèvres. Qui sait, il commençait à comprendre comment elle fonctionnait pour avoir parfois des réactions similaires. Elle risquait de le penser hypocrite, de lui passer du baume sur la peau pour ensuite la poignarder dans le dos comme il voyait la même chose avec Evans. A ceci près que ce n'était pas son intention alors que celle du médecin oui, mais bref. Ridley n'avait bien évidemment pas eu le temps de manger de la journée. Et n'avait pas eu le temps de travailler ces trois derniers jours. Le gâteau et les cinq minutes tombaient à pic.

— J'ai gardé le meilleur pour la fin en venant vous voir on dirait, je dois avoir un sixième sens quand il s'agit de gourmandise... Comment refuser si vous me prenez par les sentiments comme ça ? plaisanta-t-il joyeusement.


Lui même fouilla dans la poche ventrale de son costume -oui oui, comme les kangourous- pour en sortir un paquet de schtroumpfs si durement gardé, au péril de sa propre vie face aux émeutes dans le couloir pour que  chacun ait le sien, et le lui tendit. Il s'attendait, tout en sachant que c'était sans doute un faux espoir, à ce qu'elle vienne ce matin mais n'avait pas été surpris plus que ça de la compter parmi les absents. Maintenant ils étaient quittes. Elle était venu le voir pour lui rendre sa blouse, il venait la voir pour lui offrir des schtroumpfs et pour prendre le goûter.

— Tenez ça c'est pour vous... Pour une fois que j'ai plus que cinq minutes à consacrer aux gens j'en profite. Impossible de travailler aujourd'hui, je crois que je me ferais engueuler si j'essayais. Et comme j'étais en Floride ces deux derniers jours, impossible de toucher à un ordinateur plus de cinq minutes aussi, donc je suis plus à ça près.


Ridley n'était pas censé dire qu'il s'était absenté. Personne n'était au courant et souvent cela passait inaperçu pour tout le monde sauf ceux qui étaient chargés de la sécurité et de la gestion en son absence. Tout cela pour éviter que l'identité de ses parents soient révélée et qu'ils soient en danger. Mais il ne fallait pas se voiler la face. Le chercheur savait déjà que tous les services de renseignements des différents pays du monde connaissaient l'adresse de ses parents et leurs têtes. Ils n'étaient malheureusement pas durs à retrouver surtout son père. Il n'était peut être pas mondialement connu mais l'entreprise dont il était à la tête avait quand même un petit impact national. Parfois, cette pensée le glaçait d'effroi malgré la protection mise en place et le fait que tout le monde sache pertinemment qu'ils ne savaient rien de la Fondation. Ils pouvaient toujours être utilisés pour essayer de le faire plier. Avoir des attaches était difficile. Parfois Ridley se demandait ce qui arriverait s'il était amené à choisir entre le destin du monde et la vie de ses parents. Il espérait que cela ne se produise jamais. Avec un peu de chance, les politiques continueraient de craindre les armes et les bêtes cachées aux SCP qu'il pouvait déverser sur le monde d'un claquement de doigt s'il le souhaitait. Mieux valait l'avoir comme allié que comme ennemi après tout. Donc autant laisser ses proches tranquilles. La paix était ténue mais il faisait de son mieux pour la préserver. Même avec ces sales russes, il le fallait bien. Avec eux, cela tenait plutôt de la guerre froide mais il pouvait difficilement faire mieux.

Quoi qu'il en soit, il avait confiance en Miranda. Ou plutôt, il lançait quelques perches pour savoir s'il pouvait lui faire réellement confiance. Même au SCP, c'était dur de pouvoir faire confiance aux autres totalement. Surtout depuis la trahison et le soulèvement de Chaos Insurgency. A placer sa confiance en des gens qu'il pensait connaître, il n'avait créé que plus d'ennuis et des morts. A partir de ce moment là, Ridley avait commencé à devenir méfiant envers toute autre personne que ses amis de longue date. Et Miranda le connaissait un peu maintenant, elle aussi. Il voulait savoir s'il pouvait vraiment la compter parmi ses amis. Elle n'avait pas parlé de ce qu'elle avait appris de lui à la cafétéria, il ne savait toujours pas réellement comment et rien que pour cela, la confiance s'était instaurée mais ça ne l'empêchait pas de la tester de temps en temps, comme avec tout le monde à vrai dire.

© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafondationscp-rpg.forumactif.org En ligne

Décortiqueuse d'âmes

avatar
I am
Rapports écrits : 210
Arrivé à la Fondation le : 02/04/2014


ID. Card.
Statut:
Bon à savoir:
Points SCP: 0

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]   Mar 17 Nov - 11:05

Très maladroitement, elle avait invité Ridley à entrer. Elle avait hésité à prétexter quelque chose mais il était beaucoup trop tard pour cela. Elle avait ouvert la porte et il avait vu tout ce qu’elle avait préparé. Ça n’aurait pas semblé logique et puis elle n’avait jamais été une bonne menteuse.

- J'ai gardé le meilleur pour la fin en venant vous voir on dirait, commenta-t-il joyeusement, je dois avoir un sixième sens quand il s'agit de gourmandise... Comment refuser si vous me prenez par les sentiments comme ça ?

Elle lui fit encore un sourire, qui s’adressa au sol malgré tout comme chaque fois et lui fit de la place pour qu’il puisse entrer, ce qui dans cette petite chambre n’était pas une mince affaire. Elle était contente que quelqu'un dise apprécier son initiative. Elle commença à couper une part dans le gâteau à peine entamé histoire de s’occuper les mains et de se donner une contenance. Décidément plus le temps passait et moins elle savait comment se comporter avec lui.

-Je me suis dit que si j’allais dans les couloirs comme tout le monde… eh ben personne ne me trouverait chez moi, alors j’ai eu cette idée d’inviter les gens à manger un petit bout, expliqua-t-elle éprouvant le besoin de justifier son idée en même temps que cela de trouver quelque chose d’intéressant à dire.

- Tenez ça c'est pour vous...  reprit-il, Pour une fois que j'ai plus que cinq minutes à consacrer aux gens j'en profite. Impossible de travailler aujourd'hui, je crois que je me ferais engueuler si j'essayais. Et comme j'étais en Floride ces deux derniers jours, impossible de toucher à un ordinateur plus de cinq minutes aussi, donc je suis plus à ça près.

Elle prit place alors qu’elle avait fait deux assiettes de gâteau avec deux verres. Un instant elle se demanda comment Ridley allait faire pour s’asseoir encombré comme il l’était pas son costume plus qu’imposant. Elle n’aurait pas cru qu’il mette quelque chose d’aussi amusant. Elle aurait plus pensé qu’il aurait à cœur de faire peur plutôt.

-Vous travaillez trop Ridley, commenta-t-elle sans lever le nez de son assiette qu’elle n’avait pourtant pas entamé, ça vous fait sans doute du bien de vous reposer un peu.

Elle prit le paquet de bonbon qu’il lui tendait. Elle ne savait pas vraiment comment elle allait se débrouiller pour manger tout ce qu’on lui avait offert ça et là sans prendre trop de poids. Elle avait des bonbons pour les siècles à venir sans parler des gâteaux qui allaient probablement lui rester sur les bras.

Elle ne pensait plus que sur le lit derrière elle trônait l’ours en peluche que Ridley lui avait offert, heureusement, sinon elle ne se serait pas parvenue à reprendre une contenance. Elle l'appréciait beaucoup mine de rien, un peu trop pour quelqu'un de son âge et elle espérait que personne n'en saurait jamais rien. Elle en avait au moins assez pour poser cette question banale par excellence.

- Ça va sinon ? Vous faisiez quoi en Floride?

De mieux en mieux Miranda, de mieux en mieux…Après tout ça ne la regardait en rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur du SCP

avatar
I am
Âge : 42 ans.
Rapports écrits : 388
Arrivé à la Fondation le : 01/04/2014
Localisation : Dans son bureau.
Est occupé à : Lire des rapports, encore et toujours.


ID. Card.
Statut: Fondateur, Chercheur en chef.
Bon à savoir: Il a peur de l'eau !
Points SCP: 3600

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]   Ven 20 Nov - 10:28


❝ Trick or Treat ? ❞


HRP : J'avais la flemme de le poster hier soir mais le voila xD J'essayerai de pas trop faire attendre pour l'autre >.<






Miranda Smith
Code couleur : #6666ff
♥♥♥

Miranda avait eu une excellente idée apparemment. Elle avait raison, Ridley ne l'aurait pas trouvée dans sa chambre si elle s'était déguisée pour aller chercher des bonbons comme tout le monde. Il avait du se contorsionner un peu pour passer la porte mais y était finalement parvenu. Une fois que son gros ventre de dragon rempli de coton était passé et les ailes aussi, le reste savait se faufiler. Du coin de l’œil il avait repéré l'ours en peluche qu'il lui avait acheté pour s'excuser, trônant sur le lit. Il était content de voir qu'elle l'avait gardé et posé là. Bien évidemment, il avait reçu son mot de remerciement, plutôt soulagé de savoir qu'elle ne lui en voulait pas. Il l'avait gardé et caché, de peur, certes quelque peu irraisonnée, que quelqu'un vienne le lui prendre pour faire il ne savait pas trop quoi. Pour les autres ça n'était peut être qu'un morceau de papier mais quand même, ce qui était écrit dessus ne regardait personne. Il ignorait s'ils allaient aborder ce sujet là à nouveau ou s'il était vraiment derrière eux mais au pire, ça n'était pas si grave si elle lui avait pardonné, n'est ce pas ? Comme elle prenait place à table, il s'employa à faire de même même si s'asseoir par terre aurait été moins dur. Le chercheur parvint tout de même, à s'installer à peu près correctement sur une chaise, malgré ses grosses fesses de dragon. Mine de rien, sa mère avait du penser naïvement qu'il irait faire du porte à porte dehors. Elle ignorait qu'il se trouvait présentement au Groenland. Il commençait quand même à avoir chaud sous tout ce rembourrage. Son ventre gargouilla presque quand elle déposa un morceau de gâteau devant lui. C'est qu'il avait l'air appétissant mine de rien.

— Vous travaillez trop Ridley, ça vous fait sans doute du bien de vous reposer un peu.


L'intéressé haussa les épaules, sceptique. Est ce qu'il travaillait trop ? Il n'en avait pas souvent l'impression, même si elle n'était pas la première à le lui dire. L'idée de travailler moins lui semblait maintenant contre nature. Et qu'est ce qu'il ferait de ses journées si ce n'est travailler ? Il sortait quand même avec ses amis de temps en temps boire un verre au Monstre de la Fête, là où l'ambiance restait tolérable, genre au rez de chaussée. Mais sinon, il n'avait clairement pas envie de passer ses journées à ne rien faire alors que tant de travail l'attendait. Présentement, il avait de quoi s'occuper donc il ne se plaignait pas de cet espèce de repos improvisé. Mais si c'était pour rester dans son lit ou devant la télévision... ce n'était pas la peine.

— Peut-être... se contenta-t-il d'éluder en baissant les yeux vers son assiette, tout comme la psychologue qui ne le regardait pas de toute façon.


Il y goûta avec envie et le trouva vraiment très bon. Après l'effort pour manger vu ses pattes de dragon, venait le réconfort du chocolat et il sourit. C'était si rare de manger du gâteau... ou d'avoir assez faim pour en manger, aussi. Il venait à peine d'entamer sa part mais avait déjà envie d'en redemander un petit bout. Il attendrait cela dit d'avoir terminé, il n'allait pas faire le glouton.

— Ça va sinon ? Vous faisiez quoi en Floride ?


Tout cela ressemblait enfin à un début de conversation normale. A bien y réfléchir, c'était peut être la première discussion de ce genre qu'ils avaient. La première fois, les choses étaient allées trop loin dans les maladresses, après ça avait tourné autour du boulot... A l'infirmerie elle tenait de le convaincre qu'Evans était gentil alors qu'il savait pertinemment que non. C'était la première fois que le sujet était plus léger. D'un côté, il espérait que cela allait durer. Au moins pour aujourd'hui.

— Je suis allé voir mes parents et récupérer mon costume, c'est ma mère qui me l'a fabriqué. Ça faisait au moins... une petite dizaine d'années, je pense, que je ne les avais pas vus. Peut-être un peu plus.


En réalité, Ridley avait honte de cet aveu. Gêné, il se tortilla un peu sur sa chaise et retourna à son gâteau. Oh, bien sûr il leur parlait sur Skype et par téléphone très régulièrement ! Mais leurs dernières retrouvailles physiques... elles dataient un peu. Il n'avait pas eu le cœur de les revoir après ce qui lui était arrivé en mission, après ne pas avoir donné de nouvelles durant plus d'un an, après que Harp ait été obligé de leur mentir tout ce temps. Ridley avait pris le relais et encore aujourd'hui, ils ne savaient rien de son travail ou de ce qui avait bien pu lui arriver. Il fallait l'admettre, il avait eu peur que son père et sa mère décèlent ce changement brutal qui s'était opéré en lui. Encore il y a trois jours, cette peur l'avait saisi mais au final, tout s'était bien passé. Plus que d'être triste, la culpabilité qui l'étreignait de ne pas être rentré au bercail plus tôt s'était à peine estompée. Adèle, sa maman si émotive, avait fait une scène à son arrivée et à son départ. Pire que larmoyante. Elle aurait pu remplir une baignoire. Même son père, qui d'habitude était capable de rire même à un enterrement n'en avait pas eu l'envie. Peut être aurait-il du venir plus tôt cette semaine... rester plus longtemps... Il n'en savait foutre rien.  Est ce qu'il travaillait trop au final ? Peut-être bien... Mais après tout, les échanges entre employés et familles à l'extérieur de la Fondation étaient pour la grande majorité proscrits ou étroitement surveillés. Ce n'était d'un côté pas juste si lui avait le droit de revoir sa famille alors que d'autres ne pouvaient pas sans être fliqués. C'était pour cette raison qu'il ne savait pas vraiment quoi  répondre quant à son état actuel. Il était heureux de profiter de cette joyeuse fête d'Halloween, heureux de partager un bon goûter avec la psychologue, heureux de la voir tout simplement. Mais d'un côté, les adieux récents et difficiles le rendaient morose.

— Et vous, ça va depuis la dernière fois ? Demanda-t-il plutôt.


Çe n'était qu'un détournement de conversation à moitié. Cela ne le dérangeait pas de parler de ses parents tant que Miranda n'allait pas le crier sur tous les toits. Ce ne serait sans doute que des banalités et il aurait pu raconter des choses amusantes jusqu'au soir venu. Mais peut être que la psychologue avait des choses à raconter aussi de son côté ? La discussion était ouverte.

© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafondationscp-rpg.forumactif.org En ligne

Décortiqueuse d'âmes

avatar
I am
Rapports écrits : 210
Arrivé à la Fondation le : 02/04/2014


ID. Card.
Statut:
Bon à savoir:
Points SCP: 0

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]   Ven 20 Nov - 14:10

La conversation s’entamait de façon normale, semblait-il. C’était déjà ça. Après toutes les situations étranges dans lesquelles ils s’étaient retrouvés, cela faisait comme un peu d’air frais. Il avait entamé son assiette sans se faire prier après avoir peiné à s’asseoir avec son énorme costume. Finalement la remarque selon laquelle il travaillait trop avait été la seule à être ignorée mais après tout qui était-elle pour juger de cela ? Il avait éludé sa question avec un « peut-être » pas très convaincu. Tous les deux savaient pourquoi il travaillait trop. Il n’était pas question de parler de cela aujourd’hui alors elle n’insisterait pas.

En revanche parler de son voyage ne lui posait pas de problèmes apparemment. Il fallait juste garder ce qui s’était dit ces derniers temps loin de son esprit. Ils s’étaient rencontrés dans des circonstances inhabituelles qui échappaient à leur volonté. Ils s’étaient surpris momentanément dans des moments de faiblesse mais ça n’était pas une raison pour cesser de se  comporter en adultes responsables après tout.

- Je suis allé voir mes parents et récupérer mon costume, c'est ma mère qui me l'a fabriqué. Ça faisait au moins... une petite dizaine d'années, je pense, que je ne les avais pas vus. Peut-être un peu plus.


Elle était étonnée. Mais après tout, ils étaient au SCP et la vie de famille s’en trouvait bien souvent compromise. Pour lui qui était la tête pensante cela devait être encore pire.

-Ça a du leur faire très plaisir, commenta-t-elle maladroitement.

Plaisir, c’était ce que cela faisait généralement aux parents de voir leurs enfants. Elle faisait exception à cette règle. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas vu ses parents, qu’elle ne leur avait pas parlés, qu’elle n’avait pas eu la moindre nouvelle. Parfois ils lui manquaient. En même temps, si elle avait du les revoir, cela aurait été la source de tellement d’angoisse que la plupart du temps, elle préférait que les choses restent ainsi. Furtivement, elle eut une pensée pour cette petite boite, au dessus du placard, qui contenait tout ce qu’il restait de sa vie de famille, tout les souvenirs, tout ce qu’elle avait pu emporter. Depuis qu’elle l’avait reçue, elle n’avait pas vraiment eu le courage de la rouvrir.

Elle chassa ses pensées sombres. Peut-être qu’elle était minuscule cette boite mais si elle devait un jour déménager d’ici, elle aurait au moins en ours en peluche et quelques paires de chaussettes hautes à y ajouter. Elle avait aussi réussi à s’acheter cette couverture qu’elle aimait bien et qui couvrait actuellement son lit. C’était quelque chose qui ressemblait de plus en plus à un chez soi.

Pour se donner un peu de courage elle entama elle aussi son assiette. Elle en était déjà à sa deuxième part mais ça n’était pas ça qui lui faisait peur. Elle avait toujours été très gourmande.

-Et vous ça va depuis la dernière fois ? ajouta-t-il encore.

Elle sourit malgré le fait qu’elle ne pouvait toujours pas vraiment lever les yeux vers lui.

- Oui ça va bien. Je suis toujours…

Elle allait ajouter « en rééducation » à la fin de sa phrase mais juste à temps, elle s’était souvenue que c’était quelque chose que Ridley ne devait pas savoir, puisque cela impliquait qu’elle soit plongée dans l’eau et qu’elle ait encore à faire avec le docteur Evans. Elle ne voulait surtout pas que la conversation change de ton à cause d’une erreur aussi bête que celle là.

- Euh… toujours somnambule, rectifia-t-elle.

Ça n’était pas un mensonge. Parfois, il lui arrivait encore de se réveiller hors de son lit. Mais sa dernière expérience lui avait fait peur alors elle avait trouvé un moyen de verrouiller sa porte avec une grosse chaine qu’elle cadenassait et dont elle cachait les clefs. Apparemment, elle n’était pas assez lucide pour la déverrouiller lorsqu’elle était endormie ce qui était un net progrès.

- Mais bon j’ai trouvé un moyen pour rester dans ma chambre alors je suppose que je suis hors de danger.

Elle eut un autre sourire dissimulé cette fois derrière ses cheveux roux qu’elle avait laissés libres.  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur du SCP

avatar
I am
Âge : 42 ans.
Rapports écrits : 388
Arrivé à la Fondation le : 01/04/2014
Localisation : Dans son bureau.
Est occupé à : Lire des rapports, encore et toujours.


ID. Card.
Statut: Fondateur, Chercheur en chef.
Bon à savoir: Il a peur de l'eau !
Points SCP: 3600

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]   Dim 22 Nov - 20:04


❝ Trick or Treat ? ❞


HRP : J'ai la migraine donc ça doit être bof... je vais essayer d'attaquer l'autre...






Miranda Smith
Code couleur : #6666ff
♥♥♥

Ridley avait l'impression que peu importe le sujet de conversation qu'il tenait, quelque chose de triste en ressortait toujours. Ou bien faisait écho à des choses auxquelles il ne voulait pas penser. C'était fatiguant ce poids qui pesait à chaque fois qu'il essayait de discuter normalement avec quelqu'un. Avec Harp aussi cet étrange sentiment ce manifestait parfois. Il n'était jamais heureux de quelque chose bien longtemps, en fait. Pourtant il se réjouissait de peu de choses. Rien que le fait de pouvoir bien dormir ne serait ce qu'une nuit le rendait heureux. Bien évidemment, ça ne durait pas. Comme tout, apparemment. C'était franchement agaçant et il fit de son mieux pour éloigner ce ressentiment alors qu'il évoquait ses parents.

— Ça a du leur faire très plaisir, lui répondit Miranda.


Le chercheur sourit un peu, avec une moue presque attendrie. Très plaisir, c'était le mot. Que d'émotions. En même temps, il comprenait ses parents. Ce n'était qu'en les voyant qu'il s'était rendu compte que cette absence lui avait pesé, à lui aussi, au delà de la peur qu'ils apprennent ce qui lui était arrivé en Russie.

— Oh oui, ils ne voulaient plus me laisser repartir après...


C'était bien simple ; il avait du faire la promesse de revenir le plus tôt possible. Promesse qu'il comptait bien tenir autant que faire ce peu. Qui sait ? Il serait peut être bientôt trop tard pour cela, avec le risque qu'ils courraient à leur insu. Le risque que Ridley leur faisait courir inlassablement. Mais s'il se mettait à culpabiliser du danger qu'il faisait subir à ses proches, cette spirale infernale allait l'emporter et il ne serait plus capable de rien.

— Et vous ça va depuis la dernière fois ?


Il avait posé la question, pas forcément pour changer totalement de sujet, mais surtout parce qu'il refusait d'être le seul centre d'intérêt. Miranda comptait pour lui et c'était important de savoir comment elle allait depuis la dernière fois. Il se doutait qu'en temps que psychologue mais aussi en temps que personne réservée habituellement, il était plus facile pour elle de laisser babiller les autres sur leur vie et sur d'autres choses intéressantes que de s'exprimer ouvertement par rapport à soi même. Il essayait de l'encourager à cela, autant pour elle que parce qu'il n'appréciait pas forcément de passer pour un égocentrique, à ne parler que de lui sans laisser la place aux autres de s'exprimer.

— Oui ça va bien. Je suis toujours… Euh… toujours somnambule. Mais bon j’ai trouvé un moyen pour rester dans ma chambre alors je suppose que je suis hors de danger.


Avec cet hésitation, Ridley avait eu l'impression qu'elle allait dire autre chose mais en y réfléchissant, il ne voyait pas vraiment quoi. Ça ne l'empêchait de toute façon pas de s'inquiéter de ce constat. Cela dit, il aurait du s'en douter qu'elle était toujours somnambule. Ça ne se guérissait pas d'un claquement de doigts ou avec un 500. Il aurait apprécié pourtant. L'idée de savoir qu'elle vagabondait hors de son lit, même dans l'espace confiné et sécurisé de sa chambre suffisait à lui déplaire. La nuit, ça se passait dans un lit et c'était tout. A la limite un canapé. Il était mal placé pour en parler cela dit, lui qui avait eu aussi quelques épisodes de somnambulisme dans ses plus mauvais moments et qui finissait souvent allongé par terre, le confort de son lit devenant un peu trop insupportable après d'horribles cauchemars.

— Evidemment, Evans n'a rien fait pour ça. Sans surprise... Et si vous vous cognez le petit orteil en marchant alors que vous dormez, vous considérez que c'est être hors de danger ? Ou bien ça va vous réveiller, ce qui est bien, d'un côté, comme ça vous pouvez vous recoucher mais de l'autre côté ça fait horriblement mal.


Il avait posé cette question plus pour plaisanter que de façon ironique. Ridley en savait suffisamment pour se douter qu'un somnambule esquivait les meubles. Cela le rassurait qu'elle ait trouvé un moyen de fermer sa porte, même s'il allait à présent regarder régulièrement par sa fenêtre pour surveiller qu'elle ne fasse pas un nouvel épisode de marche dans la neige, tard le soir. Après tout, en une demi heure de ce genre de déambulations, il pouvait s'en passer des choses. Le plus sécurisant aurait été de ne pas faire du somnambulisme du tout. Il aurait préféré que tout aille bien pour elle et qu'Evans n'ait pas daigné l'aider à ce sujet là ne faisait que renforcer son idée qu'il n'était là que pour profiter des faibles, des malades et des démunis. Il réglait la conséquence, mais pas le problème alors qu'il était payé pour ça. Il faudrait encore que Ridley aille lui dire deux mots mais pour l'instant, il préféra se reporter sur sa part de gâteau qui se terminait. Ça lui permettait de penser à autre chose qu'au ressentiment et à la frustration de ne pouvoir l'aider à ce sujet là. Surtout que mine de rien, à déambuler la nuit, même endormi, on finissait fatigué le jour. Il ne voyait pas quoi faire et la science derrière lui non plus.

© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafondationscp-rpg.forumactif.org En ligne

Décortiqueuse d'âmes

avatar
I am
Rapports écrits : 210
Arrivé à la Fondation le : 02/04/2014


ID. Card.
Statut:
Bon à savoir:
Points SCP: 0

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]   Lun 23 Nov - 22:20


Ridley était allé voir ses parents, qu’il n’avait pas vus depuis plus de dix ans. Elle avait réussi à ne pas enchainer sur le fait que les siens lui avaient clairement signifier qu’ils ne voulaient plus la voir du tout. Peut-être allaient ils parvenir à avoir une conversation normale après tout. Il suffisait d’avancer en terrain miné, d’éviter tout sujet pouvant mener à un autre, plus dangereux ou plus glissant. Elle avait pour la première fois l’impression que cet exercice était à sa portée. Elle avait l’expérience que parler vrai pouvait rendre les choses trop compliquées dans un premier temps. Déjà si elle pouvait discuter un peu avec lui tranquillement, elle serait contente. Au fond, elle l’aimait bien. Une partie d’elle avait attendu sa visite sans trop savoir si elle aurait lieu, elle s’en était rendue compte quand il était entré.

Evitant soigneusement le sujet de la rééducation qui avait manqué de lui échappé, elle avait enchaîner sur le somnambulisme.

- Evidemment, Evans n'a rien fait pour ça. Sans surprise... Et si vous vous cognez le petit orteil en marchant alors que vous dormez, vous considérez que c'est être hors de danger ? Ou bien ça va vous réveiller, ce qui est bien, d'un côté, comme ça vous pouvez vous recoucher mais de l'autre côté ça fait horriblement mal.


Ça n’avait sans doute pas été le meilleur choix du monde comme sujet de conversation. Ridley se donnait l’air de plaisanter mais en riait-il vraiment ? L’histoire de l’orteil n’était pas sérieuse évidemment mais la remarque à l’encontre d’Evans elle semblait l’être. Pour se donner le temps de réfléchir à quoi répondre elle mangea une autre bouchée de gâteau. Au moins, le gâteau serait un des succès de l’après-midi. Elle l’avait plutôt bien réussi.

- Je suis tellement maladroite que je crois que j’ai autant de chance de me casser l’orteil éveillée qu’endormie, commença-t-elle.

Elle eut un petit rire qu’elle trouva tout à fait ridicule après coup, mais elle essaya sincèrement de ne pas se laisser démonter. Au fond, c’est assez incroyable de voir à quel point c’était un exercice difficile pour elle. Avoir une conversation. Une conversation banale et sans enjeux. Une conversation rien de plus rien de moins. C’était tout un art. Un art qu’elle ne maîtrisait pas du tout.

- Plus sérieusement…je pensais consulter un spécialiste du sommeil… mais bon en même temps ça fait tellement longtemps que je suis comme ça…

Miranda se reprit. Parler du passé n’était pas une bonne idée. Une phrase encore et il allait se sentir obligé de demander comment son symptôme était apparu. Après des années de thérapies, Miranda avait évidemment quelques pistes sur le sujet. Notamment, ces crises avaient commencé à la fin de son adolescence, juste après que la seule et unique idylle de sa vie se soit terminée dans la honte et les larmes. Mais cela la regardait elle. Pas lui.

- Sinon… vous avez du voir beaucoup de monde cet après-midi j’imagine…

Elle n’avait hélas rien de trouver de bien plus intéressant pour changer de sujet.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur du SCP

avatar
I am
Âge : 42 ans.
Rapports écrits : 388
Arrivé à la Fondation le : 01/04/2014
Localisation : Dans son bureau.
Est occupé à : Lire des rapports, encore et toujours.


ID. Card.
Statut: Fondateur, Chercheur en chef.
Bon à savoir: Il a peur de l'eau !
Points SCP: 3600

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]   Dim 29 Nov - 21:55


❝ Trick or Treat ? ❞


HRP : Désolée du retard >.< J'espère que ça ira, si Mira accepte la proposition de Ridley on risque de se lancer dans un sacré truc xD C'est toi qui vois c'est pas obligé hein Razz






Miranda Smith
Code couleur : #6666ff
♥♥♥

Ridley avait beau chercher, il ne trouvait pas vraiment d'idée miraculeuse pour guérir ce problème de somnambulisme. Indirectement, peut être inconsciemment, il avait espéré que l'ours en peluche offert à Miranda, suffirait à l'aider. Tout comme son doudou, Kermit la grenouille, lui servait attrape-rêve. Quand il se réveillait au beau milieu de la nuit après avoir cauchemardé et ressenti comme s'il y était, encore et encore, les mêmes scènes de torture, de noyade, d'électrocution, poser ses yeux sur la peluche verte lui permettait de se reconnecter à la réalité. Parfois cela prenait du temps mais il parlait par expérience. De façon utopique, il avait espéré que l'ourson ait le même effet avec la psychologue, qu'il protégerait son sommeil. Ridley ne savait que trop bien ce que cela faisait de ne pas dormir. Il voulait lui éviter ça et se sentait frustré de n'avoir aucune solution à lui proposer.

— Je suis tellement maladroite que je crois que j’ai autant de chance de me casser l’orteil éveillée qu’endormie, lui répondit-elle avant de lâcher un petit rire.


Le chercheur avait beau s'adresser à une masse de cheveux roux vu que la jeune femme se cachait derrière, cela ne l'empêchait pas d'être attendri par ce joli son qu'elle venait de produire et il sourit de son côté, un peu bêtement sans doute mais peu importait. C'était la première fois qu'il l'entendait glousser ainsi et s'en réjouissait.

— Plus sérieusement…je pensais consulter un spécialiste du sommeil… mais bon en même temps ça fait tellement longtemps que je suis comme ça… Sinon… vous avez du voir beaucoup de monde cet après-midi j’imagine… 


Un spécialiste du sommeil hein. Autrement dit, un autre médecin. Il ne voyait que ça. On ne pouvait pas se prétendre spécialiste du sommeil sans être passé par là ou alors cela faisait de la personne un double charlatan. Que Miranda prenne des médicaments pour s'aider à dormir était encore pire à ses yeux. Ils ne marcheraient pas en plus. Il soupira, triste de savoir qu'elle traînait ça depuis un long moment déjà sans que rien ni personne ne puisse l'aider.

— Comme s'ils servaient à quelque chose ceux-là, si ce n'est vous arnaquer... lâcha-t-il avec une pseudo moue boudeuse. Vous savez d'où ça vient si ça fait longtemps ? Ça ne s'est jamais arrangé ? Enfin, vous êtes pas obligée de répondre, ça me regarde probablement pas mais je préférerais que vous arriviez à dormir comme il faut...


Il se doutait qu'elle n'avait pas envie d'en parler vu comme elle essayait de changer de sujet. Il ne lui en tenait pas rigueur, il aurait fait pareil pour certains sujets de conversation après tout. C'était son choix alors il n'insisterait pas. Ils n'étaient sans doute pas assez proches pour ce genre de confessions. Tout comme son sommeil à lui ne la regardait pas, celui de la psychologue ne le concernait pas non plus. Même s'il se sentait un peu concerné vu qu'il s'inquiétait pour elle. Mais c'était son problème et c'était à lui de le gérer.

— Vu le temps que j'ai pris pour enfiler mon costume j'ai vu du monde dans les couloirs, mais beaucoup moins que ce matin où ils étaient tous devant ma porte. Je suis surtout allé voir mes amis, on ira sans doute boire un verre ce soir au Monstre de la Fête, mais on restera au rez de chaussée, on est pas des fous comme Bright, le calme c'est mieux. Vous avez envie de vous joindre à nous ?


Ils ne seraient pas nombreux après tout. Il y aurait Harp, Clef... sans doute Gerald. Gears bossait de toute façon et Bright serait occupé au dernier étage. Il ne s'agirait que de quelques cafés, de jus de citrouille et de thé. Comme ça, s'il lui restait du gâteau sur les bras, ils pourraient le partager, ça pouvait être convivial. Mais si elle n'acceptait pas, qu'elle ait quelque chose de prévu ou pas, il ne s'en offusquerait pas. Ridley se doutait que sa proposition était compliquée à accepter pour elle mais il demandait tout de même. Son petit groupe d'amis lui auraient fait un gentil accueil pourtant, ça il en était sûr mais si cela la dérangeait, il comprenait.

© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafondationscp-rpg.forumactif.org En ligne

Décortiqueuse d'âmes

avatar
I am
Rapports écrits : 210
Arrivé à la Fondation le : 02/04/2014


ID. Card.
Statut:
Bon à savoir:
Points SCP: 0

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]   Lun 30 Nov - 11:58

Miranda regrettait d’avoir reparlé de son problème de somnambulisme. En tout cas, elle n’irait pas plus loin, elle n’en exposerait pas les causes. C’était impressionnant de voir à quel point c’était difficile d’avoir juste une conversation, sans en venir à parler de choses difficile. Il fallait dire que finalement de ce point de vue là, sa vie était un vrai champ de mine. Comme elle ne faisait pas grand chose à par travailler il n’y avait pas grand chose à raconter.

- Comme s'ils servaient à quelque chose ceux-là, si ce n'est vous arnaquer... Vous savez d'où ça vient si ça fait longtemps ? Ça ne s'est jamais arrangé ? Enfin, vous êtes pas obligée de répondre, ça me regarde probablement pas mais je préférerais que vous arriviez à dormir comme il faut...

Miranda masqua un soupir. Sa vie à lui aussi était un terrain miné. Et parler de médecine de près ou de loin était plus ou moins inenvisageable. Il était urgent de changer de sujet, sans pour autant donner l’impression d’éluder la question car cela ne ferait que renforcer sa curiosité. Dieu que c’était compliqué et difficile. Elle était presque obligée de mentir.

- Je suis comme ça depuis mon adolescence. Ça va et ça vient. Après ça ne m’handicape pas plus que ça, et jusqu’à maintenant je ne m’en étais jamais vraiment souciée. Ça n’arrive pas si souvent que ça.

En réalité cela pouvait arriver plusieurs fois par mois et elle savait très bien pourquoi elle était comme ça. Le reste était vrai cependant. Elle ne s’en souciait pas vraiment avant que cela ne la mette dans une situation très compliquée l’autre jour. Maintenant qu’elle vivait en collectivité, et dans un endroit dangereux de surcroît cela devenait un problème un peu plus sérieux. Elle n’allait pas relevé le commentaire sur l’arnaque que représentait pour Ridley toute entrevue avec un médecin, sinon cette conversation risquait de prendre un tour tout à fait fâcheux. Elle eut la présence d’esprit de poser une question banale et sans importance juste après.

-Vu le temps que j'ai pris pour enfiler mon costume j'ai vu du monde dans les couloirs, mais beaucoup moins que ce matin où ils étaient tous devant ma porte. Je suis surtout allé voir mes amis, on ira sans doute boire un verre ce soir au Monstre de la Fête, mais on restera au rez de chaussée, on est pas des fous comme Bright, le calme c'est mieux. Vous avez envie de vous joindre à nous ?


Miranda se figea malgré elle. N’importe qui dans cette situation aurait dit oui. Mais pas elle. Elle avait toujours pensé que le Monstre de la Fête portait bien son nom. Même si le premier étage était soit disant calme elle n’avait aucune envie d’y mettre les pieds. Gérer une conversation avec Ridley s’avérait déjà compliqué, elle ne se sentait pas de le faire au milieu de plusieurs autres.  Restait à trouver une excuse, pendant qu’elle faisait mine d’hésiter.  Elle ne pouvait pas décemment dire que non, elle n’en avait pas envie. Finalement la panique eut plus ou moins raison d’elle.

-Euh… ce soir je peux pas désolée…finit-elle par souffler.

Ça n’était pas si mal finalement. Ça n’était pas tout à fait un mensonge. Elle ne pouvait pas vraiment faire ce genre de choses. Une partie d’elle aurait voulu pouvoir, être à l’aise, sauter de joie à l’idée de passer une soirée entre amis, comme tout le monde. Elle se retint de soupirer encore une fois. Mine de rien, la journée avait été éprouvante pour elle, alors-même qu’elle aurait semblé simplement agréable à n’importe qui d’autre. Ce soir, elle voulait juste être au fond de son lit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur du SCP

avatar
I am
Âge : 42 ans.
Rapports écrits : 388
Arrivé à la Fondation le : 01/04/2014
Localisation : Dans son bureau.
Est occupé à : Lire des rapports, encore et toujours.


ID. Card.
Statut: Fondateur, Chercheur en chef.
Bon à savoir: Il a peur de l'eau !
Points SCP: 3600

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]   Lun 4 Jan - 17:36


❝ Trick or Treat ? ❞


HRP : Bwaaah désolé du retaaaard ! C'est court et c'est nul D:






Miranda Smith
Code couleur : #6666ff
♥♥♥

Ridley voulait bien croire que ses crises de somnambulisme n'arrivaient pas souvent mais malgré ça, elle était tout de même obligée de fermer sa porte à double tour tous les soirs. Elle ne savait pas quand cela allait arriver aussi, donc cette situation restait embêtante, qu'elle en ait l'habitude ou pas. Il espérait sincèrement pour Miranda que ça cesserait. Sans forcément qu'elle aille voir un médecin vu que ce dernier allait forcément l'arnaquer et lui donner du poison pour lui permettre un pseudo sommeil. Il aurait apprécié avoir une autre solution mais ça n'était pas le cas et penser que le problème se résoudrait de lui même était tout aussi illogique, au final. Il lui avait ensuite proposé de l'accompagner avec lui pour sa petite soirée improvisée avec ses quelques amis. Oh, il ne se faisait pas d'illusions et se doutait déjà de la réponse, mais il avait tenté sa chance quand même.

— Euh… ce soir je peux pas désolée…


Effectivement, c'était sans surprise qu'il entendait cette réponse négative. Ça ne l'empêcha pas de sourire gentiment à son encontre pour la rassurer quant à ses pensées face à ce refus. Il n'en était pas vexé ni attristé. Il aurait trouvé agréable qu'elle se joigne à eux certes mais il ne pouvait pas la forcer si elle n'en avait pas envie. Qu'elle ait autre chose de prévu ou pas. Peut être que, avec un peu de chance, une occasion comme celle là se représenterait une prochaine fois ? Il commençait à espérer que tous deux aient le temps de se voir parfois malgré leur travail. Bon, certes, les circonstances de leurs rencontres avaient toujours été spéciales jusqu'à maintenant mais cela changerait peut être aussi ? Seul l'avenir le dirait.

— D'accord, c'est pas bien grave, lui répondit-il simplement pour prouver encore une fois qu'il n'en était pas fâché.


S'il s'était retrouvé à sa place, il aurait sans doute refusé et cherché un prétexte, lui aussi. Peut être qu'elle préférait parler seule à seule avec les gens plutôt que de se retrouver avec une meute de garçons qui allaient lui poser des questions et charrier le chercheur en même temps sur le fait qu'il amène une fille à leur soirée. Même si personne ne le ferait avec de mauvaises intentions, ce genre de choses pouvaient être mal prises. Ridley aurait été gêné d'être chambré, il ne fallait pas se voiler la face non plus. Au final, pour eux deux, c’était peut être mieux ainsi. Pour changer de sujet, il tendit timidement son assiette déjà vide.

— Il est vraiment bon votre gâteau… je peux en avoir encore un peu ?


Il ne savait pas si son imitation des yeux du chat botté était convaincante mais il essayait. Ce n’était pas vraiment son genre de redemander à être servi. Mais c’était dur de résister face à un si bon goûter et puisqu’elle avait encore un gâteau entier qui attendait, pourquoi s'en priver. Il en aurait bien pris davantage pour ce soir justement mais il aurait eu du mal à expliquer d’où il venait. Ridley était plus doué pour la chimie que pour la pâtisserie, même si les deux se ressemblaient un peu. Mieux valait éviter de se tromper dans les doses si on voulait le bon résultat. Dans ce deuxième domaine, ça ne lui avait pourtant jamais réussi et sa cuisine finissait par ressembler à un champ de bataille. Il préférait laisser ça à sa mère, même si de la Floride au Groenland, c’était compliqué d’y goûter, mieux valait ne pas essayer d’en envoyer par la poste à moins de les voir devenir... vivants.

© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafondationscp-rpg.forumactif.org En ligne

Décortiqueuse d'âmes

avatar
I am
Rapports écrits : 210
Arrivé à la Fondation le : 02/04/2014


ID. Card.
Statut:
Bon à savoir:
Points SCP: 0

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]   Mar 5 Jan - 12:11

Miranda venait de refuser l’invitation de Ridley à les rejoindre le soir. Et à présent que c’était fait elle regrettait presque. Comme toutes les propositions qu’on lui faisait, celle-ci lui faisait peur. Mais en même temps, c’était si rare qu’on pense à elle, qu’on souhaite l’inviter quelque part, être en sa compagnie. La simple idée de s’y rendre la terrorisait mais un jour il faudrait bien qu’elle saute le pas. Pas de ce soir cela dit. Aujourd’hui elle avait déjà réussi à organiser quelque chose pour la fête d'Halloween et c’était déjà pas mal. Le mieux était l’ennemi du bien. Du moins c’était l’excuse qu’elle s’était trouvée.

-D’accord, c’est pas bien grave, répondit-il en souriant.

Il ne semblait pas surpris le moins du monde. Après tout, il avait déjà eu l’occasion de voir à quel point elle était timide. Sans doute proposait-il de toute façon plus par politesse que par réelle intention qu’elle les rejoigne effectivement.  De toute évidence, cela aurait été catastrophique de toute façon. Souhaitant sans doute dissiper le malaise il ajouta :

-Il est vraiment bon votre gâteau, je peux en avoir encore un peu ?

Miranda lui rendit son sourire. Elle était contente d’avoir réussit au moins ça. Elle avait toujours été bonne pâtissière. Il fallait dire qu’à la maison, rapidement, elle était devenue seule responsable de la cuisine.

-Bien sûr, répondit-elle en lui en coupant une bonne part.

Sur la table restait encore un gâteau entier que personne n’avait entamé. L'autre en était à peine à la moitié même avec la part qu'elle venait de lui servir. L’après midi était déjà bien avancé et après tout, il y avait peu de chance qu’elle ne l’entame d’ici la fin de la journée. Alors il lui vint une idée.

- Si vous voulez, vous pouvez même emmener celui là avec vous. Comme ça vous en profiterez ce soir au monstre de la fête… Je doute de pouvoir manger tout ça toute seule.

Au fond, elle espérait vraiment qu’il accepte. De cette façon, elle serait un peu là bas avec eux sans y être, quelque part dans leur esprits. Peut-être qu’ils allaient parler d’elle. Cette idée la réjouissait et l’inquiétait à la fois. C’était mieux que rien. Un contact éloigné plutôt que pas de contact du tout. Elle sourit à Ridley à nouveau. Même si parfois il s’était comporté de façon vraiment étrange, elle éprouvait tout de même une sacrée gratitude à son égard.

Hors Rp:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur du SCP

avatar
I am
Âge : 42 ans.
Rapports écrits : 388
Arrivé à la Fondation le : 01/04/2014
Localisation : Dans son bureau.
Est occupé à : Lire des rapports, encore et toujours.


ID. Card.
Statut: Fondateur, Chercheur en chef.
Bon à savoir: Il a peur de l'eau !
Points SCP: 3600

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]   Mer 6 Jan - 14:10


❝ Trick or Treat ? ❞


HRP : T'inquiète le mien est court aussi... de toute façon il va se finir bientôt hein xD






Miranda Smith
Code couleur : #6666ff
♥♥♥

C’était rare de voir Miranda lui rendre un sourire. Bon d’accord, elle ne le regardait pas forcément, mais pour une fois elle ne se cachait pas derrière ses jolis cheveux bouclés. Ridley était vraiment content de pouvoir l’admirer au moins une fois. Il fut vite accaparé par une nouvelle part de gâteau bien gourmande placée devant lui. Est-ce qu’il avait eu les yeux plus gros que le ventre finalement ? Bah, tant que c’était du chocolat, ça passait, normalement. Il allait tout finir et avec plaisir. Il ne mangerait sans doute plus rien avant ce soir où demain de toute façon. Il remercia la psychologue chaleureusement avant d’attaquer à nouveau sa part.

— Si vous voulez, vous pouvez même emmener celui là avec vous. Comme ça vous en profiterez ce soir au monstre de la fête… Je doute de pouvoir manger tout ça toute seule.


Elle venait de désigner l’autre gâteau, toujours intact qu’il lui restait. Si elle estimait que personne d’autre ne viendrait lui rendre visite pour l’entamer, il ne voyait pas d’inconvénient à l’en délester. Il n’avait simplement pas eu envie de passer pour un profiteur trop gourmand en posant lui-même la question, mais si c’était elle qui proposait… Il rougit un peu, avec le sentiment qu’elle avait peut être lu dans ses pensées. Comme le soir de leur rencontre à la cafétéria. Sauf qu’il était à peu près sûr par A plus B qu’elle n’était pas télépathe.

— J’osais pas vous le demander en fait… du coup je me vois mal refuser ça, c’est vrai qu’il sera vite terminé si je l’emmène ce soir. Et tout le monde sera content. Tant que je ne prive pas d’autres personnes qui pourraient venir manger un bout de gâteau, ça me va.


Ridley allait sans doute être inondé de questions sur la provenance de ce fameux gâteau qu’il n’avait clairement pas fait lui-même, sinon il ne serait pas aussi beau et aussi bon. Bright allait refuser de le lâcher, qu’il crache le morceau ou pas. En fait, à partir du moment où il allait dire que c’était une collègue -et il allait insister sur ce point, il valait mieux pour Miranda avant qu’on sonne à sa porte ou qu’elle découvre un drôle d’article dans le journal de Bright à son sujet- chez qui il était allé prendre le goûter qui le lui avait donné, ils allaient tous se transformer en hyènes avides de nouvelles. Pire que les filles ou les vieux en manque de petits potins croustillants. Il ne voyait pas quelle excuse il pourrait trouver pour qu’ils ne s’affolent pas. Et Miranda méritait crédit pour ce qu’elle avait fait de toute façon. Il avait déjà fait du déminage, ça ne devrait pas être plus compliqué que ça, si ?

© Halloween



Dernière édition par Ridley Moran le Ven 8 Jan - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafondationscp-rpg.forumactif.org En ligne

Décortiqueuse d'âmes

avatar
I am
Rapports écrits : 210
Arrivé à la Fondation le : 02/04/2014


ID. Card.
Statut:
Bon à savoir:
Points SCP: 0

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]   Ven 8 Jan - 14:17



Miranda était heureuse d’avoir donné cet énorme gâteau à Ridley. D’autant que cela avait eu l’air de lui faire vraiment plaisir. Elle avait tellement de choses à lui rendre par rapport à tout ce qu’il avait fait pour elle que cela lui semblait dérisoire. Mais malgré tout, elle en éprouvait une sorte de fierté. Elle espérait que ses amis apprécieraient aussi.

-J’osais pas vous le demander en fait… du coup je me vois mal refuser ça, c’est vrai qu’il sera vite terminé si je l’emmène ce soir. Et tout le monde sera content. Tant que je ne prive pas d’autres personnes qui pourraient venir manger un bout de gâteau, ça me va.

Elle baissa les yeux avant de sourire à nouveau. Cela dit, il fallait bien s’avouer que Ridley étaient bien moins intimidant en costume de dragon que d’ordinaire. Et puis, ils n’étaient pas en train de travailler, elle n’était pas dans un hôpital. Cela rendait les choses plus faciles pour elle. Même si ça restait un art infiniment difficile, de converser avec quelqu’un. Encore plus de lui offrir quelque chose.

- Oui… il me reste encore la moitié de celui là et puis au final, souvent les gens n’ont pas le temps de s’arrêter manger une part donc autant que ça vous profite à tous ce soir. Ça me fait plaisir.

Détournant le regard, elle se leva et chercha quelque chose pour emballer le gâteau sans qu’il ne s’abîme.  Avec soin elle le couvrit de papier d’allu avant de le mettre dans un sac et de le tendre à Ridley en souriant.

- J’espère que vous allez passer une bonne soirée en tout cas.

Elle même estimait que la sienne serait agréable. Seule dans sa chambre, elle repenserait à cette journée, qu’elle avait finalement rempli le défi imposé par sa thérapeute. Elle penserait à lui là bas, et imaginerait tous ces gens faire des compliments sur ses talents de pâtissière. Au moins auraient-ils quelque chose à lui dire si jamais elle était amenée à les rencontrer à leur tour. Non vraiment, elle s’était bien débrouillée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur du SCP

avatar
I am
Âge : 42 ans.
Rapports écrits : 388
Arrivé à la Fondation le : 01/04/2014
Localisation : Dans son bureau.
Est occupé à : Lire des rapports, encore et toujours.


ID. Card.
Statut: Fondateur, Chercheur en chef.
Bon à savoir: Il a peur de l'eau !
Points SCP: 3600

MessageSujet: Re: Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]   Mar 9 Fév - 12:45


❝ Trick or Treat ? ❞


HRP : Désolée du retard, je crois que je n'avais pas envie que ce RP se finisse ^^






Miranda Smith
Code couleur : #6666ff
♥♥♥

Ridley avait terminé sa part le temps que Miranda emballe le gâteau qu’il lui restait pour lui et ses amis. Ce n’était peut être pas grand-chose mais il était vraiment content de pouvoir l’emmener et encore plus qu’il vienne de la psychologue. Leur goûter ensemble touchait à sa fin mais c’était un bon moment qu’ils venaient de passer ensemble. Secrètement, il espérait qu’il y en aurait d’autres. Bon, il ne pouvait pas faire un goûter pour elle digne de ce nom dans son bureau mais savait-on jamais. Précautionneusement, il se leva de sa chaise en essayant de ne pas renverser la table avec son gros ventre de dragon ou de ne pas balayer les assiettes avec ses ailes. Il fallait éviter de marcher sur sa queue. Ce costume était décidément bien classe mais peu pratique. Il le garderait dans sa chambre mais ne le remettrait sans doute pas. Avec un sourire, il attrapa le sachet qu’elle lui tendait.

— J’espère que vous allez passer une bonne soirée en tout cas.

— Avec un bon gâteau comme celui là, j’en doute pas.


Même les possibles questions de ses amis ne gâcheraient rien. Il se sentait tout d’un coup particulièrement guilleret. L’effet Miranda sans doute, c’était ainsi à chaque fois qu’ils pouvaient discuter un peu. Lui dire au revoir était un peu maladroit. S’il aurait presque aimé lui faire la bise, il se doutait qu’au mieux il allait tomber sur elle avec son costume et au pire elle tomberait dans les pommes ou s’enfuirait en courant. Donc il allait éviter. Ils n’étaient encore que de simples connaissances. A défaut de pouvoir faire partager cette joie qui l’étreignait, il se dandina pour essayer de passer la porte.

— Bon eh bien… bonne soirée à vous alors et merci encore pour le goûter et tout ça… A bientôt.


Même quand la porte se fut refermée, il ne se départit pas de son sourire et serra le précieux sachet contre son gros ventre cotonneux jusqu’à son bureau. Il allait quand même se changer et se doucher avant leur rendez vous du soir, dans cette tenue là, il était loin d’être présentable.

© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafondationscp-rpg.forumactif.org En ligne
 

Trick or Treat ? [Ft. Miranda Smith ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EVENT ϟ Trick or treat !
» Event Halloween • Trick or Treat
» [EVENT] Trick or treat ? [RP COLLECTIF]
» wiska ► trick or treat
» Ravage (Mission William & Miranda)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The SCP Foundation :: Les Lieux :: Lieux de Détente :: Logements-